Lavaux Classic lève le voile sur sa 17e édition reportée du 10 au 13 septembre 2020

En transat et goguette

Trio Sõra, interprète Beethoven

Annick Goumaz | Mis face à la même situation exceptionnelle que ses confrères, Lavaux Classic a fait le choix de reporter son édition 2020 de juin à septembre. Le programme est allégé et condensé – tant au niveau du nombre de concerts que de billets disponibles à la vente – mais l’esprit du festival basé sur la proximité, la qualité et la mise en valeur d’un patrimoine extraordinaire pourra demeurer. Le profil singulier de Lavaux Classic, qui se déploie sur trois temps au rythme de la vigne – taille, floraison et vendanges – lui a permis de réinventer une version automnale avec un grand élan d’enthousiasme et sans compromis sur le plaisir musical. « En transat et goguette », la 17e édition du festival réunira des musiciens renommés, de jeunes virtuoses, mais aussi une scène ouverte au Cully Jazz et des partenariats avec d’autres événements que le public ne retrouvera malheureusement pas avant 2021. Jeudi 10 septembre, le festival renouera avec son public au rythme du violoncelliste Bruno Philippe, puis du jeune contre-ténor Rémy Brès-Feuillet. La fougue du Trio Sōra emportera quant à lui le public du vendredi 11 septembre, qui finira sa soirée avec volupté grâce à un quatuor avec piano formé de solistes renommés, tous basés en Suisse romande, comme la violoniste Alexandra Conunova, qui a enchanté les Lausannois depuis son balcon lors du confinement. Samedi 12 septembre, le classique rencontrera le jazz via la musique klezmer, yiddish et tzigane du Sirba Octet. Ce concert envoutant laissera la place à une scène ouverte au Cully Jazz. Enfin, le dimanche 13 septembre fera la part belle aux curieux et aux familles avec une méditation en musique le matin à 9h et « Les 3 p’tits cochons », spectacle pour enfants de Gàbor Barta. La journée se terminera en apothéose avec un programme 100% viennois proposé par le violoniste autrichien Christoph Koncz, puis au spectacle musical « Trois hommes sur un radeau », qui nous emmènera voyager au fil de l’eau sur des airs, lieder et mélodies dédiés à cet élément. Une forme d’ode au Léman pour terminer cette édition des vendanges… Dans la lignée des précédentes éditions, le festival off fera la part belle aux jeunes talents de la région. La majorité des concerts bénéficiera de l’espace et de l’ouverture sur le lac de la magnifique place d’Armes de Cully. Ce choix permettra au public de profiter de la douceur de l’été indien, tout en respectant les distances physiques puisque le nombre de participants sera restreint. Pour relever le tout d’une note gourmande, Lavaux Classic s’associe aux commerçants et vignerons de Cully. La billetterie est d’ores et déjà ouverte pour les mécènes et amis du festival et le public peut se procurer ses sésames depuis le mardi 7 juillet sur le site internet du festival : www.lavauxclassic.ch

Le violoncelliste Bruno Philippe