Jorat-Mézières – Trois préavis, tous acceptés

Conseil Communal du 3 décembre 2020

Catherine Durgnat, secrétaire suppléante | Les trois préavis à l’ordre du jour ont été acceptés; il s’agissait du budget 2021, d’une demande de crédit pour l’achat d’une parcelle à Mézières et de l’autorisation de rénovation et aménagement d’un appartement du bâtiment de l’ancienne école de Ferlens.

Budget 2021

Le rapport très complet, avec de nombreuses explications, présenté depuis quelques années, facilite beaucoup sa lecture et sa compréhension, il y a donc eu très peu d’interventions. Le principal facteur influant sur cet exercice se trouve dans le frein économique conséquent imposé en raison du Covid-19. On le retrouve dans les recettes fiscales, dans la couverture de déficit des transports publics, ainsi que dans la participation à l’ASIJ, Association scolaire intercommunale du Jorat. Ce budget équilibré présente un excédent de revenus de Fr. 12’300.-

Achat d’une parcelle à Mézières 

La commune a l’opportunité d’acquérir une parcelle, actuellement propriété de l’Etat de Vaud, d’une surface de 1773 m2 au centre du village de Mézières, plus précisément « Derrière la cure ». Dans le cadre de la mise en place d’un nouveau PGA, une proposition a été faite au canton afin de mettre cette parcelle en zone de verdure, sachant que la commune avait déjà atteint les limites autorisées des zones constructibles. C’est dans ces négociations que l’Etat a proposé à la commune de l’acquérir pour un prix de Fr. 175’000.-. Cette opération a l’avantage de redonner à la commune la liberté de l’utilisation de ce terrain à moyen terme. 

Rénovation du bâtiment et aménagement d’un appartement de l’ancienne école de Ferlens

Cette bâtisse abritait précédemment l’administration communale du village jusqu’à la fusion pour créer la nouvelle commune de Jorat-Mézières au 1er juillet 2016. Pour rénover ce bâtiment et optimiser ses surfaces, il est prévu de créer un appartement de 3.5 pièces à la place des anciens bureaux administratifs, de remplacer toutes les portes d’entrée et fenêtres des couloirs, de remettre aux normes de sécurité la cage d’escalier, les installations électriques et l’ensemble des espaces communs, d’améliorer la qualité phonique des combles, d’effectuer un rafraîchissement de l’enveloppe du bâtiment et enfin de réaliser une toiture solaire, en remplaçant la couverture en tuiles actuelle par des tuiles solaires, couleur terre cuite, sur le pan situé au sud. EMB : Trois délégués représentant chacun deux voix ont été nommés pour participer à l’assemblée constitutive de l’association « Epuration Moyenne Broye » qui aura lieu au début de l’année 2021. 

Interpellation du parc du Jorat

L’annonce parue dans 24H relative à la fondation de l’association « Jorat Parc Naturel » par les communes de Lausanne, Epalinges et Jorat-Mézières a suscité de nombreuses réactions. Pour rappel, cette association souhaite créer un parc naturel périurbain dans les forêts de la commune de Lausanne. Une interpellation à la Municipalité a été faite par Aurélien Jordan. La pertinence de cette adhésion n’est pas palpable, notamment par les intérêts divergents de certains concitoyens acteurs dans la filière du bois, par les effets négatifs d’un éventuel report des promeneurs et autres utilisateurs de la forêt sur nos régions, etc. Quelles sont les avantages de faire partie de cette association alors qu’il semble que les communes avoisinantes n’y sont pas et pourquoi le Conseil n’a-t-il pas été informé au préalable ? Patrice Guenat, syndic, explique les motifs de cette adhésion. Historiquement, l’association Jutavaq « Jorat une terre à vivre au quotidien » avait dans ses attributions l’étude du parc naturel ; en étant membre, nous avons pu bénéficier de balades thématiques, de diverses conférences, animations et passeports vacances. Suite aux retraits de 6 communes membres de cette association, le projet du parc naturel a été entièrement repris sur le territoire communal de, et par Lausanne dans une nouvelle association « Jorat Parc Naturel » créée le 26 octobre dernier. La ville de Lausanne a proposé aux communes, aux personnes physiques ou personnes morales qui le souhaitaient de devenir « membres associés ». Ce statut n’impose pas de participation aux charges de fonctionnement, peut être dénoncé d’année en année et requière uniquement une cotisation annuelle, de Fr. 3000.- pour notre commune, soit Fr. 1.- par habitant. Il permet toutefois de continuer de bénéficier des avantages précédents, d’avoir une visibilité pour nos artisans et sociétés locales dans les organisations de manifestations pour le futur parc, mais également de pouvoir défendre les intérêts de notre commune. La Municipalité s’étant engagée pour deux ans, c’est à la fin de ce délai qu’une évaluation sera faite et présentée au Conseil. Dans les rapports des délégués aux associations, il ressort que la commune pourrait faire mieux dans la gestion des eaux parasites, soit les eaux fluviales qui se retrouvent dans les eaux usées, à l’avenir, ce problème augmentera la facture des eaux usées.

Communications de la Municipalité

Patrice Guenat, syndic, donne quelques précisions relatives à l’organisation des services et l’impact financier du Covid-19 sur cette année, avec une charge de plus de Fr. 62’000.-. Une situation particulière a émergé avec l’achat de billets sur les lignes régionales des TL, qui n’est plus possible directement auprès du chauffeur depuis ce printemps. L’achat par internet fonctionne bien mais exclut les personnes sans internet et sans smartphone. M. Guenat a fait une proposition aux TL ainsi qu’à d’autres communes avec une solution simple via les administrations communales. Le principe a été accepté et devrait entrer en vigueur prochainement. Roland Galley, informe qu’environ 120 astreints à la protection civile de l’ORPC Lavaux-Oron sont engagés en permanence pour la lutte contre le Covid; le 5 novembre dernier a eu lieu le recrutement de 23 nouveaux sapeurs-pompiers. Muriel Preti annonce que l’ASIJ a attribué le mandat des transports scolaires à la Société Helvecie dès la reprise de l’année scolaire 2021 et que la construction du nouveau collège Gustave Roud est bien dans les délais pour une échéance fin mai 2022. Michel Rochat informe que les travaux de la Biolaire sont terminés et que ce matin a été signé la réception des travaux du carrefour de la Croix-d’Or. Sur ce chantier de plus de 3 millions à charge du canton et de la commune, Fr 100’000.- sont dus aux mesures sanitaires. Pierre Jordan annonce que les récupérateurs de balles des installations de tir ont été posés ce jour et revient sur les différents projets de construction en cours sur la commune, dont une grande partie arrive à leur terme. 

Les sept municipaux actuels se représentent pour la prochaine législature. Avant de clore la séance, Patrick Emery, président, informe que les listes électorales sont ouvertes jusqu’au 18 janvier 2021 et que les prochains Conseils auront lieu les 30 mars, 15 juin, 5 octobre et 3 décembre 2021.