Inauguration d’une installation de production de biogaz à Palézieux

N.By  |  Il y a eu foule samedi 1er octobre à la ferme de la famille Ramseyer pour la visite et l’inauguration officielle de l’installation de production de biogaz, mise en service en févier  2015. Les exposants au marché des terroirs de la Haute-Broye ont ajouté une touche de convivialité bienvenue à cette inauguration en proposant leurs produits. Même le soleil était de la partie; il avait calmé ses ardeurs des jours précédents et c’est par une température des plus agréables que les participants ont pu s’attabler aux abords de l’immense ferme pour partager un agréable moment de vie ainsi que les goûteux produits que l’on dispose logiquement sur une table en pareille occasion.

L’impact visuel des digesteurs de biogaz de Palézieux est limité au maximum; ils sont en partie sous le niveau du terrain et les matériaux excavés sont répartis en remblai autour. Tout le matériel utilisé fonctionne en silence grâce à l’énergie électrique produite sur place. Dès lors, les visiteurs ont pu avoir l’impression qu’ils visitaient une usine à l’arrêt. Après une explication d’ordre général, c’est par petits groupes qu’ils ont pu visiter toutes les installations, sous la conduite de deux techniciens de la SI-REN, la société créée par la Municipalité de Lausanne pour promouvoir les énergies renouvelables et provenant de la biomasse, partenaire non seulement financier, mais également soutien et conseil technique apprécié lors de la planification et de la réalisation de l’installation.

La partie officielle fut brève. Eric Ramseyer a précisé que la construction de l’installation a débuté après 19 mois de réflexion; l’un des buts recherchés était de participer à la protection du climat. Il a dit combien la collaboration des spécialistes de la SI-REN fut précieuse, et remercié toutes les entreprises et personnes ayant contribué à la réussite de ce chantier. Ont pris également la parole: Thierry-Vania Ménétrey, municipal d’Oron et précédemment de Palézieux, en charge du dossier, Philippe Modoux, syndic d’Oron et Jean-Yves Pidoux, municipal de Lausanne responsable des Services industriels dont le SI-REN est une émanation.

Fonctionnement de l’installation

Dans les grandes lignes, le fonctionnement de l’installation est le suivant: les résidus de céréales, le gazon, le fumier sont déversés depuis un mixer géant dans un doseur broyeur. Ils sont ensuite injectés avec les boues provenant de l’étable dans un premier digesteur de 1500 m3 fonctionnant à une température de 35 à 42 degrés et ensuite propulsés dans le post-digesteur de même capacité fonctionnant à une température identique et sur lequel se trouve une bulle plastique recueillant le gaz. Le digesta est extrait, le liquide en est séparé de la matière solide, puis stocké en fosse. La matière solide équivaut a du compost. Ce processus fonctionne en continu. Toute l’énergie nécessaire à ce processus provient du méthane produit par l’installation.