I have a dream…

Ana Cardinaux  |  “Je fais un rêve…”, nom donné au discours prononcé par  Martin Luther King le 28 août 1963 pendant la marche sur Washington pour l’emploi et la liberté, où il décrit son rêve de liberté et d’égalité. Comme lui tant d’autres hommes continuent de  rêver.

Des rêves qui ne se réalisent pas souvent, à se demander pourquoi certains arrivent à leurs fins malgré plein d’obstacles et d’autres ne vont pas plus loin que le désir exprimé entre amis.

Un exemple plus terre à terre:

– Oh! moi j’aimerais bien apprendre une nouvelle langue, ou faire du sport, mais à la fin d’une journée de travail je n’ai plus la force de bouger un doigt…

Il faut dire que malgré la volonté, si les personnes manquent de moyens pour y arriver les meilleures résolutions s’estompent.

Souvent un rêve devient réalité grâce à un concours de circonstances qui fait qu’on croise la bonne personne au bon moment. Quelquefois un petit mot d’encouragement  suffit pour relancer un projet gardé longtemps dans un tiroir.

L’imprévu, l’improbable, voici le piment de la vie…