Histoire d’antan – Le boulanger de Belmont

Qui se souvient…

Gérard Bourquenoud | Qui se souvient de la vie quotidienne de Belmont sur Lausanne qui, en 1928, n’était qu’un village de quelques centaines d’habitants où il n’y avait pratiquement que de petits artisans. Celui qui figure sur notre photo, était boulanger et se nommait Forestier. Il effectuait sa tournée avec ses deux enfants et son chien qui tire la charrette remplie de miches. Chaque matin, après avoir fabriqué son pain durant une partie de la nuit, il allait à pied livrer sa marchandise à ses clients. Cet artisan boulanger ne comptait pas ses heures de travail et ne connaissait pas la semaine de 40 heures. Par son labeur et sa serviabilité, mais aussi sa passion pour son métier,  il a marqué la vie de ce village vaudois qui, aujourd’hui, compte 3575 habitants.  Cette image qui date d’un siècle ou presque, figurait dans la collection d’Irène Gloor, de Lausanne, la nièce de ce boulanger, laquelle était également connue de la population de Belmont.