Fusion des communes – Essertes rejoint Oron qui l’accueille à bras ouverts !

29 novembre 2020, date historique pour les habitants de la commune d’Essertes.

L’heure est à la fusion
René Delessert et Philippe Modoux dans la salle communale d’Essertes

Jean-Pierre Lambelet | Avec une participation de 68 %, le projet de fusion est accepté avec 143 OUI, 50 NON, soit 3 votants sur 4 (74,1 %) qui approuvent la convention de fusion avec la commune d’Oron. Du côté de la commune d’Oron, l’acceptation est encore plus massive avec 1322 OUI et 152 NON, soit un taux favorable à 89,7 % ! Cette double majorité favorable résulte du travail entamé voici déjà bientôt trois ans par les deux municipalités et les commissions ad hoc qui ont élaboré le contenu de la convention de fusion sous l’experte conduite de la société Compas Management Services Sàrl. Cela représente bien des heures de travail pour finaliser une convention qui donne satisfaction à toutes les parties. Tous ces acteurs étaient convaincus du bien-fondé de cette fusion et ils peuvent en retirer une satisfaction légitime. C’est d’ailleurs le sentiment des deux « locomotives » du projet, le syndic d’Essertes, René Delessert et celui d’Oron, Philippe Modoux. René Delessert remercie la population de son village qui a compris l’importance de l’enjeu que représentait une fusion avec Oron pour l’avenir, avec tous les avantages à en retirer, tant sur le plan administratif et même financier, sans parler du souci permanent du renouvellement des autorités dans une petite communauté. Philippe Modoux, qui était déjà un artisan et partisan convaincu de la fusion réalisée en 2012 par 10 communes de sa région est heureux d’un scrutin qui montre que les Oronais accueillent avec le sourire « les Coucous » d’Essertes ! Ces derniers pourront profiter pleinement des services d’une commune bien équipée pour servir une population qui passera de 5600 à plus de 6000 habitants. Et, ce n’est pas parce qu’un « coucou » devient oronais sur le plan administratif qu’il n’est plus un « coucou » de cœur ! Maintenant que la population s’est prononcée favorablement, la convention devra encore être validée par les instances cantonales pour une entrée en vigueur le 1er janvier 2022. Les prochaines élections communales doivent avoir lieu au printemps 2021 pour un renouvellement des autorités au 1er juillet 2021, mais, pour les communes fusionnées, ces élections se dérouleront en automne 2021. De ce fait, le Conseil général d’Essertes et le Conseil communal d’Oron ainsi que les deux municipalités demeureront inchangés jusqu’au 31 décembre 2021. Le Courrier de Lavaux-Oron-Jorat souhaite bonne route à la nouvelle commune qui s’est enrichie d’une onzième localité le onzième mois de l’année !