Forel – La jeunesse au service de la population

Les sapeurs-pompiers recrutent

Thomas Cramatte | A l’occasion de la traditionnelle journée cantonale dédiée aux pompiers volontaires, le SDIS Cœur de Lavaux ouvrira ses portes le 5 novembre prochain. A partir de 20 heures, cette soirée permettra de mettre en lumière les actions exercées par ces milices. Entre montées d’adrénaline lors d’interventions et création de contenu digital, les fonctions de ces femmes 

Derrière l’uniforme

La jeunesse volontaire

En comparaison à plusieurs pays voisins, les pompiers helvètes sont rarement professionnels. Dans le canton de Vaud, seule la ville de Lausanne dispose de ce mode de fonctionnement; pour les autres villes et régions, c’est sur la base du volontariat que les pompiers remplissent leurs missions. Ainsi, derrière l’uniforme et les grades, se cachent des femmes et des hommes qui consacrent leur énergie et leur temps afin de garantir la sécurité de la population.  « Lors de ma première intervention, la personne sinistrée me demande si l’on retourne se coucher après avoir rangé le matériel. Elle était surprise d’apprendre que j’allais travailler dans trois heures. Il était quatre heures du matin », explique Céline Silva, jeune femme pompier depuis une année. Les forces d’intervention cantonales sont réparties sur 29 SDIS (Services de défense incendie et secours) et dans 70 points de départ (casernes). Un nombre qui permet d’une part d’être rapidement sur les lieux d’un sinistre, et d’autre part, de déclencher certaines émotions à la vue des camions rouges filants à toute allure. Par exemple pour Nicolas Genoud, qui rêvait de rejoindre le rang des pompiers depuis l’enfance. « J’ai attendu d’avoir 18 ans avant de pouvoir m’engager », explique le jeune étudiant ambulancier de 21 ans. Pour allier vie professionnelle, vie de famille et vie de pompier, l’application ProSDIS permet de synchroniser l’emploi du temps des volontaires. 

Outils numériques

Depuis un peu plus d’une année, la hiérarchie du SDIS Cœur de Lavaux innove en matière de communication. Une information diffusée sur plusieurs supports, comme les réseaux sociaux, le site internet du service de défense ou encore les articles de presse. Afin de renseigner efficacement la population et les autres corps de pompiers sur les récentes actions effectuées, trois sapeurs-pompiers sont à la charge de cette promotion numérique. Hormis leurs devoirs de combattants du feu, Martijn Sassen et Nicolas Genoud sont tous deux photographes, tandis que Romain Echard s’affaire à la communication. « Ces deux casquettes me permettent d’allier mes deux passions, de mettre mes compétences de photographe au service des pompiers », annonce Martijn Sassen, volontaire depuis 2016 et étudiant en ingénierie microtechnique. Pour Romain Echard, les trois ans d’incorporation lui ont permis d’acquérir plusieurs formations et permis utiles également dans le privé. « J’ai pu réaliser mon permis de conduire poids lourd grâce à mon engagement », révèle le jeune carrossier. Même si cette licence de conduite n’est pas exploitable en dehors de l’univers des pompiers, les bases pour l’acquisition du permis civil sont d’ores et déjà intégrées. « Hormis l’aspect formateur pour les jeunes adultes, la milice du feu permet de montrer notre motivation et d’apprendre à travailler en groupe. Un vrai plus lors d’un entretien d’embauche par exemple ». 

Soirée d’information

Lors de la soirée d’information de l’année dernière, plusieurs femmes ont rejoint l’aventure. C’est le cas de Bénédicte Mosimann qui fait aujourd’hui partie du Détachement d’appui (DAP) en soutien de ses collègues du DPS lors d’importantes interventions. « J’étais curieuse de découvrir ce monde que je ne connaissais pas. Nous nous sommes engagés en même temps avec mon conjoint ». Pour les quatre femmes que compte le SDIS Cœur de Lavaux, l’atmosphère des pompiers n’est pas du tout sexiste. Car chaque personne travaille en fonction de ses capacités et de ses compétences, peu importe leur sexe. « Cela vaut la peine de venir voir le 5 novembre, ne serait-ce rien que pour découvrir la fonction des pompiers actuels », conclut Aurélie Emery, femme pompier depuis huit ans.

Les soirées d’informations dans le district

SDIS Cœur de Lavaux – Route de Mollie-Margot 16, 1072 Forel (Lavaux) – Dès 20 heures – www.sdiscoeurdelavaux.ch

SDIS Oron-Jorat Route de Lausanne 54, 1610 Oron-la-Ville – Dès 20h – www.sdis-oron-jorat.ch

SDIS Ouest-Lavaux Salle polyvalente, Route de la Bordinette 5, 1094 Paudex – Dès 19h30 – www.sdis-ouest-lavaux.ch