Forel – Construction pour la caserne SDIS

Cérémonie de la première pierre

Comme le veut la tradition, des documents, des plans et des bouteilles de vins ont été scellés. A l’œuvre, l’architecte en charge du bâtiment, Sylvain Carrera

Thomas Cramatte | De nombreuses personnalités régionales étaient présentes pour célébrer l’avancée des travaux. Si cette action symbolique a permis de réunir les acteurs du futur édifice, elle a également rempli l’objectif principal de la caserne : unifier. Mercredi 25 août, une trentaine de personnes sont réunies sur le chantier forellois. Situé entre le Tennis-Club et la caserne SDIS existante, le nouveau bâtiment prend vie. « Cette future caserne dédiée aux hommes du feu permettra de répondre à leurs exigences ainsi que celles du canton », communique Jean-Marc Genton, municipal en charge des pompiers à la commune de Forel. L’ECA (Etablissement cantonal d’assurance) qui subventionne la construction à hauteur de 1,14 million de francs, revendique la réunification des SDIS. Autrefois, le territoire cantonal comprenait 380 SDIS, contre trente aujourd’hui. « Cette réunification s’explique principalement pour réduire les temps de départ. Nos hommes doivent par exemple rejoindre toutes les régions affiliées à notre SDIS entre 18 et 23 minutes », précise Rémy Décombaz, commandant du SDIS Cœur de Lavaux. Si la caserne actuelle permet de respecter ce timing, la nouvelle construction permettra de réunir le matériel, les formations et tous les effectifs humains sous un seul toit.

Dans le détail

Ce futur bâtiment de 1200 m2 prévoit huit lignes de sortie pour les véhicules. La halle dédiée au parc routier sera principalement construite de bois certifié suisse. « Cette construction s’avère aussi compliquée qu’une gestion de crise sanitaire », rigole Sylvain Carrera, architecte en charge du projet avant d’ajouter : « Des conduites d’eau non répertoriées ont été découvertes aux débuts des travaux ». Pour résoudre cette problématique, des pilotis ont été installés dans les fondations. Si le terrain a présenté quelques imprévus, l’architecte se veut rassurant en communiquant qu’aucun report n’est annoncé. « Je vais réjouir le syndic, car s’il vient de vous dire qu’il prévoyait la mise en service à l’automne 2022, nous l’imaginons plutôt pour juin de l’année prochaine », conclut Sylvain Carrera .

Présenté au Conseil communal de Forel le 26 octobre 2020, ce projet de nouvelle caserne de type C avait été adopté pour un coût total de 4’645’000 francs.