Elections fédérales du 20 octobre

Elections fédérales 2019, un parlement plus vert et plus féminin

Christa Calpini, pharmacienne et ancienne députée. |. Après de longues semaines de campagne, le verdict est tombé. Certes, tout le monde s’attendait à une progression des écologistes mais pas dans de telles proportions. Pour le Conseil national, +17 sièges pour les Verts et +9 sièges pour les Verts’lib, un score canon qui reflète une prise de conscience de la population qui souhaite un environnement moins pollué. Les manifestations citoyennes de ces derniers mois se reflètent dans les urnes. Les UDC perdent 11 sièges mais restent le premier parti de Suisse avec 54 sièges, les PLR en perdent 4, les PDC 3 et les Socialistes 5. Quant au Conseil des Etats, il faudra attendre le deuxième tour pour connaître sa composition définitive mais on sait déjà qu’il sera aussi plus vert et plus féminin.

Un succès pas impossible !

Dans notre canton, le duo rose-vert Adèle Thorens et Ada Marra est largement en tête pour les Etats (39,90% et 39,66%), talonné par le PLR Olivier Français (29,23%). Loin derrière le trio de tête, on retrouve les UDC Jacques Nicolet (17,65%) et Michaël Buffat (16.33%). La Vert’Lib  Isabelle Chevalley fait mieux qu’il y a 4 ans avec 12,11%. Donc tout se jouera au deuxième tour. A l’heure où j’écris ces lignes, les stratégies ne sont pas établies. Olivier Français, avec ses 53’000 voix, accuse un retard de 19’000 suffrages, alors qu’il y a 4 ans, quelques 14’000 voix le séparaient de Luc Recordon. Mais l’homme a du potentiel, un bon bilan à Berne et l’envie de se battre. Avec le soutien des UDC et des Vert’Lib, le succès n’est pas impossible. Les 19 sièges vaudois du Conseil national voient la perte d’un siège pour l’UDC (3 sièges), le gain de deux pour les Verts (4), le gain de un pour le parti Vert’lib (2) et le statu quo pour le PLR et le PS, 5 chacun. Pierre-Yves Maillard fait la course en tête avec 59’514 suffrages, suivi par Olivier Français (50’328), talonné par Ada Marra (49’953) puis la PLR Isabelle Moret (48’664), suivie par Adèle Thorens (47’996). Parmi les nouveaux élus, la conseillère d’Etat Jacqueline de Quattro retrouve son ancien collègue Pierre-Yves Maillard, Sophie Michaud-Gigon et Léonore Porchet entrent pour les Verts ainsi que François Pointet pour le parti Vert’Lib. Les dames sont bien représentées avec 8 belles personnalités et le deuxième tour ne verrait pas de changement quel que soit le scrutin du Conseil aux Etats puisque les viennent en suite des dames sont féminines. Comme ancienne présidente des femmes radicales VD, cela me réjouit. En effet, si les media ont surtout parlé climat pendant cette campagne, les autres thèmes (santé, retraites, emploi, Europe…..) feront l’objet de discussions cruciales pour notre avenir. Il est juste que les femmes qui représentent plus de 50% de la population et abordent les sujets politiques avec leur sensibilité et leur vécu, soient correctement représentées.