Décès d’Ami Leyvraz

Nicolas Bichovsky | Ami Leyvraz est décédé au CHUV, en ce funeste dimanche 8 février, dans sa 76e année.
En août 2013, lors d’un examen à l’hôpital, Ami apprit l’existence de mélanomes provenant d’un grain de beauté cancéreux. Il subit deux opérations, dont la dernière au début novembre de cette même année. Depuis, il s’astreint à un contrôle médical tous les trois mois. Fin novembre, les médecins se sont aperçus que son cancer s’était propagé au foie, aux os et au cerveau. Il est resté lucide, gardant l’envie de profiter encore de la vie, mais il fut forcé de renoncer à un projet de voyage agendé au début de cette année. Le 2 février, il était hospitalisé et il est décédé la veille de l’anniversaire de son épouse Evelyne.
Fils d’Henri et de Georgette Leyvraz, agriculteurs à Haut Crêt, Ami et son frère André ont, dans leur jeune âge, restauré une ancienne bâtisse en y aménageant deux appartements, ceci à force d’huile de coude personnelle. Puis Ami fonde une famille avec Evelyne Cottet. Des liens très forts les ont unis à leur fille Carole, puis à son mari Laurent et à leurs petits-enfants Gérémie et Yoann. Ami a fait carrière au service de dépannage des Télécom. Lorsque Swisscom a pris le relais, il a été mis au bénéfice d’une retraite anticipée, à l’âge de 57 ans. Il fut heureux de pouvoir enfin profiter de sa maison, de son jardin. Il prit des cours de cuisine, il avait un goût particulier pour la bonne chère et savait l’apprêter, il aimait  choisir son vin. Il s’essaya à la peinture, courut les expositions, voyagea avec son épouse et des contemporains. Il marchait beaucoup. On l’a vu parcourir la campagne encore l’été dernier, partageant en passant quelques instants d’amitié avec les gens de la région. Mais son dernier hiver est arrivé bien trop tôt.
Nous prions la famille Leyvraz de croire en l’expression de nos sincères condoléances.