Chexbres – Gestion des biens communaux et comptes 2019 acceptés à l’unanimité

Conseil communal du 30 juin 2020

Jean-Pierre Lambelet | Le président, Cédric Ganty, n’aurait jamais pu imaginer présider le Conseil communal à l’intérieur du temple de Chexbres qui l’avait accueilli pour son assermentation 20 ans plus tôt … ! Mais voilà, la pandémie de la Covid-19 nous éloigne les uns des autres et il faut un local assez grand pour recevoir une soixantaine de personnes en respectant les directives sanitaires fédérales et cantonales de distanciation sociale. Et à Chexbres, c’était uniquement au temple qu’il y avait suffisamment de places ! A 19h30, le président Ganty a pu ouvrir la séance dans un silence religieux pour procéder à l’appel des 41 conseillères et conseillers présents.

Préavis de la municipalité N° 1/2020. Adoption du règlement concernant les émoluments administratifs et les conditions de remplacement en matière de police des constructions et d’aménagement du territoire était adoubé favorablement par la commission des finances et le règlement a été adopté à l’unanimité.

Préavis municipal N° 2/2020. Il concerne l’autorisation de la reprise par la commune de l’emprunt hypothécaire de la Banque Cantonale Vaudoise, de la Fondation Praz-Routoz, de Fr. 2’250’000.- est lié à la vente des immeubles de la Fondation Praz-Routoz à la Fondation Equitim en date du 28 avril 2020. Pour éviter une lourde pénalité due lors de la résiliation d’une hypothèque avant son terme, la Municipalité propose de reprendre cette hypothèque et de la transférer sur le collège de Praz-Routoz. Après quelques éclaircissements sur les modalités de cette transaction, il est décidé d’autoriser la Municipalité à la reprise par la commune de cet emprunt et d’en assurer le service jusqu’à son échéance au 29 avril 2028. Les liquidités seront utilisées pour financer des investissements courants ou pour rembourser des avances à terme fixes.

Préavis municipal N° 3/2020. Il concerne l’autorisation de vendre à la Fondation Praz-Routoz les biens-fonds des parcelles 236 et 242 sis à la ruelle de Grinaz 8 comprenant un immeuble d’habitation pour un montant de Fr. 1’400’000.-. Ce bâtiment construit en 1720 comprend trois appartements et un studio qui entrent dans l’objectif de la Fondation promouvant des loyers abordables pour des habitants justifiant des mesures d’aide. Après lecture du rapport de la commission des finances, ce préavis est accepté à une large majorité.

Préavis de la municipalité N° 4/2020. Ce préavis sur le rapport de gestion et des comptes 2019 suscite quelques questions complémentaires et éclaircissements, mais avec un bilan presque équilibré avec Fr. 12’367’394.07 de charges et Fr. 12’248’020.23 de revenus, soit avec un excédent de charges de 119’373.84, les comptes n’ont pas si mauvaise allure, alors qu’une perte de Fr. 652’000.- était prévue dans le budget. Au final, la gestion des biens communaux et les comptes 2019 sont accepté à l’unanimité.

Préavis municipal N° 5/2020. Il est accepté à l’unanimité et ainsi l’arrêté d’imposition est reconduit intégralement pour 2021 avec un taux d’imposition inchangé de 67,5% de l’impôt cantonal de base. Un postulat demande à la Municipalité d’étudier une modification des statuts de la Fondation Praz-Routoz pour y inclure des représentants du Conseil communal avec un pouvoir décisionnel.

Communications municipales

Le syndic Jean-Michel Conne informe le Conseil que les vignes de Crétaz sont promises vendues par un écrit devant notaire. Il remercie tous les collaborateurs communaux pour leur implication durant la période de semi-confinement due au coronavirus et par chance aucun d’entre eux n’a été malade. Un grand merci également à la Jeunesse de Puidoux pour son engagement envers les personnes dites à risque durant cette période. Et il n’y a pas de chlorothalonil dans les eaux de Chexbres. Les prochains Conseils communaux auront lieu le 29 octobre et le 18 décembre. Et il faut déjà penser aux prochaines élections communales du 7 mars 2021 avec un dépôt des listes fixé au 18 janvier 2021. Le président du bureau du Conseil, Cédric Ganty, étant arrivé au terme de son mandat, c’est le vice-président Claude-André Sahli qui lui succède et Florian Etter devient vice-président.