Chexbres – Comptes 2020, c’est tout bon et remerciements en chansons

Conseil communal du 26 juin 2021, au stand du Frût

Jean-Pierre Lambelet | Le Conseil fédéral était conscient que les contraintes sanitaires liées à la Covid-19 allaient impacter la séance du Conseil communal du 26 juin à Chexbres… Donc, il a levé expressément le port du masque à l’extérieur dès ce jour-là et c’est ainsi que le sourire des conseillères et des conseillers a pu apparaître au grand jour sous le grand couvert du stand du Frût !

Jean-Michel Conne lisant son discours d’adieu

C’est ainsi, en toute liberté, que le président Florian Etter a pu démasquer l’ordre du jour et demander à Karin Ducommun de rapporter sur le préavis municipal no 5/2021 concernant l’adoption des modifications du règlement intercommunal du 1er janvier 2014 du SDIS Cœur de Lavaux ainsi que du règlement des jeunes sapeurs-pompiers. Dans son rapport flamboyant, elle a encouragé ses camarades à accepter ce préavis, ce qui a été fait sans provoquer d’étincelles. Le préavis municipal no 6/2021 relatif à la gestion et aux comptes 2020 est également accepté sans problème après la lecture des rapports de la commission de gestion et de la sous-commission pour la Fondation Praz-Routoz. A noter que la situation financière de la commune de Chexbres est saine avec au bilan un total de revenus de Fr. 14’810’015,50, et un total de charges de Fr. 13’964’444,17, ce qui dégage un excédent de revenus de Fr. 845’571,33. A remarquer que ce résultat plus favorable que budgété est dû en partie à la vente de l’immeuble Cherpillod à la Fondation Praz-Routoz pour Fr. 1’400’000.-. La réponse municipale à un postulat de la commission des finances concernant une représentation du Conseil communal au sein de la Fondation Praz-Routoz est refusée par une large majorité du Conseil. Ce point reviendra certainement dans un ordre du jour de la prochaine législature.

Dans les communications municipales 

• Jean-Louis Paley fait remarquer que les très fortes précipitations de ces derniers jours ont dépassé les possibilités d’évacuation des eaux claires et par endroit l’eau en surplus est venue soulever les grilles le long des routes. Ce fait relativement rare n’a pas entraîné de dégâts particuliers.

• Bertrand Kolb relate les inconvénients survenus lors d’une attaque informatique sur le serveur de la commune, ce qui a occasionné quelques heures supplémentaires imprévues lors de la migration programmée du système.

• Jean-François Chevalley et Jean-Louis Paley informent sur le refus de la Municipalité d’entrer en matière sur une offre jugée trop onéreuse pour étudier la possibilité de l’introduction d’une limitation à 30 km/h dans le village de Chexbres, ce qui serait d’ailleurs pratiquement impossible en continu car il s’agit d’une route cantonale et non pas communale. Il passe environ 10’000 véhicules par jour dans le village et la vitesse moyenne ne dépasse guère 40 km/h.

Le point 8 de l’ordre du jour est intitulé : Remerciements

Et il y en a eu des remerciements aux conseillères et conseillers sortants ainsi qu’au huissier Jacques Weber qui démissionne après 10,5 années de service. Il a bien mérité les applaudissements de cette assemblée qu’il a accompagné avec bienveillance et doigté durant une décennie.

Et pourquoi pas finir les remerciements en chanson?  

Et c’est ainsi que des conseillères et des conseillers ont interprété une chanson écrite par eux en l’honneur de leur ex-secrétaire bienaimé Dominique Pasche pour ses 15 années d’un secrétariat clair et efficace. Et au final, c’est Edith Piaf qui est venue chanter pour remercier Jean-Michel Conne en personne, le syndic sortant, après plus de 40 années passées au service de sa commune. Il dit partir fier d’avoir servi, libéré et heureux car : non, rien de rien, il ne regrette rien… ! Il a bien mérité une standing ovation… Merci Jean-Mi !