Chexbres – Acceptation du projet de réfection complète du bâtiment de la gare

Conseil communal du 16 mars à la grande salle

Jean-Pierre Lambelet | Toujours en configuration Covid-19, c’est à la grande salle que les conseillères et conseillers communaux et les membres de la Municipalité se retrouvent pour démarrer cette année 2021. Le premier préavis municipal 1.2021 concerne une demande de crédit de Fr. 1’620’000.- pour la transformation du bâtiment communal de la gare de Chexbres en vue de la création d’un centre de promotion touristique. Cette gare traditionnelle construite au début des années 1900 et axée uniquement sur le trafic ferroviaire en permettant de loger le service de billetterie, de marchandises et l’appartement du chef de gare n’est aujourd’hui plus du tout utilisée comme autrefois. Mais elle reste remarquablement bien située au cœur de Lavaux et représente le point de rencontre et de départ des balades pour le tourisme et l’œnotourisme. D’ailleurs le Point ℹ de Montreux-Vevey Tourisme, la Société de développement de Chexbres, Puidoux, Rivaz et Saint-Saphorin et le Lavaux Panoramic utilisent déjà ce bâtiment et ses environs avec la capite pour la vente de produits régionaux. Pour améliorer l’accueil des visiteurs venant du monde entier, deux options ont été étudiées. Soit une rénovation partielle, soit une transformation complète. La Municipalité a opté pour une transformation complète, même si elle coûte le double d’une rénovation. En effet, quand on s’attaque à la transformation d’un bâtiment plus que centenaire, il faut tout reprendre ou presque à zéro, l’isolation, les dalles, le chauffage, les sanitaires, l’accès pour les personnes handicapées, etc. L’objectif est d’en faire un centre d’accueil touristique aéré et ouvert sur l’extérieur avec cette vue magnifique sur le lac et les montagnes. Il serait ainsi possible de réunir en un seul endroit la promotion touristique et des produits régionaux au rez de chaussée et, au premier étage et dans les combles, des locaux pour des bureaux, des expositions temporaires, des conférences et/ou pour des réunions des sociétés locales qui bénéficieraient des tarifs usuels de location comme au Cœur d’Or. Par la voix de Christelle Conne, la commission technique a bien saisi le sens de cette transformation et l’apport important pour le tourisme et la population locale et par 4 voix sur 5, elle propose au Conseil d’accepter ce préavis. Dans un rapport minoritaire, Pierre Favre soulève plusieurs questions sur le plan technique et la manière de gérer les travaux à côté d’une voie CFF et il lui semble que le coût est plutôt sous-estimé. La commission des finances trouve que ce projet pourrait être plus détaillé et mériterait un nouvel examen après une concertation plus large auprès de tous les futurs utilisateurs et recommande de renvoyer ce préavis pour une nouvelle étude pour éventuellement obtenir des subventions cantonales. Après des explications complémentaires du municipal Bertrand Kolb, plusieurs intervenants sont plutôt favorables à ce projet qu’ils estiment au contraire bien construit et détaillé et encouragent leurs collègues à accepter ce préavis, d’autant que c’est une période favorable pour entreprendre des travaux en faveur du tourisme durant une période où les touristes sont rares et tout sera prêt lors du retour à une vie normale ! Au final, ce préavis est adopté à bulletin secret par 26 oui contre 19 non.

Le préavis municipal concernant une demande de crédit de Fr. 168’000.- pour le remplacement des luminaires par de l’éclairage LED dans les bâtiments communaux est principalement motivé par la possibilité de bénéficier d’une subvention pour les projets approuvés par l’Office fédéral de l’énergie qui permettrait de moderniser d’un coup les installations lumineuses des deux collèges et des bâtiments communaux à la rue du Bourg 4, 9 et 22. Un montant de Fr. 117’000.- sera à facturer à l’Association scolaire Centre Lavaux (ASCL) pour l’équipement des deux collèges. La commission technique et favorable à ce préavis, mais la commission des finances propose un amendement limitant cet investissement à Fr. 60’000.- uniquement pour le collège du Bourg. Ce préavis amendé est accepté à l’unanimité.

Le préavis municipal concernant une demande de crédit d’étude de Fr. 45’000.- pour la rénovation de la grande salle de Chexbres est présenté au Conseil suite à un départ de feu dans l’armoire électrique située sur la scène. La remise en état se montant à plus de Fr. 20’000.-. Il est vite apparu qu’une réflexion plus large était nécessaire au travers d’une étude touchant le système de ventilation, de l’éclairage, du réseau électrique, du chauffage, de la cabine de projection, de la distribution de la salle… Ce préavis est accepté à l’unanimité.

Le préavis municipal concernant une demande de crédit de Fr. 20’000.- pour la création d’une unité d’accueil parascolaire (UAPE) provisoire à Chexbres est motivée par le fait que les écoliers sont transportés par bus scolaires au collège du Verney à Puidoux. Soucieuse de pouvoir éviter ces trajets, les coûts y relatifs et leurs nuisances, la Municipalité souhaite étudier une possibilité d’offrir de nouvelles places d’accueil sur le territoire communal. Ce préavis est accepté à l’unanimité.

Après 15 années passées comme secrétaire du Conseil communal Dominique Pasche va « rentrer dans le rang » et redevenir un « simple conseiller » qu’il n’a jamais vraiment pu être, car à peine arrivé au Conseil il fut mis en charge du secrétariat… Pendant trois législatures, du 1er juillet 2006 au 31 mars 2021, il a couvert 60 séances, 68 votations et écrit 936 pages de procès-verbal ! Les nombreux applaudissements de remerciements saluent son dévouement et aussi la qualité et la précision de son travail. C’est Véronique Pilloud, de Grandvaux, qui va lui succéder dès le 1er avril 2021.

Informations municipales

Le dossier de la vente des vignes en Crettaz est toujours ouvert après une rencontre à l’Etat de Vaud en compagnie de représentants de la commune de Puidoux pour étudier cette question sur un plan régional. La municipale Dominique Wyss Cossy informe le Conseil qu’il y aura trois candidats au poste de syndic, soit par ordre alphabétique : Bouquet Alain, Chevalley Jean-François et Kolb Bertrand. Le syndic Jean-Michel Conne annonce la nomination de Lionel Gfeller, de Grandvaux, comme nouveau secrétaire communal et il remercie le Conseil pour son acceptation du préavis concernant la transformation de la gare de Chexbres et il conclut la soirée par ces mots : « une personne négative voit des problèmes partout et une personne positive voit des solutions à tout ! »