C’est oui !

Mais c’est non ! Par la vertu de notre système démocratique, seule l’initiative « entreprises responsables », proposée dimanche passé a réussi à passer le cap du oui du peuple, mais elle s’est heurtée à la règle de la double majorité. C’est donc oui, mais non. Le système est ainsi fait qu’à ce niveau d’indécision, la majorité des cantons s’élève en juge de paix. Les initiants estiment que la bataille n’est pas terminée en relevant l’écart minime et historique. Certains vont même jusque dénoncer un « déni de démocratie »… Ce qui est clair ici, est que notre démocratie est bel et bien vivante. A ce titre, une évolution serait possible qui mériterait une large réflexion au préalable. Dans un cadre plus proche, il n’y a pas de doute : c’est oui! Un oui franc et massif est venu saluer la future fusion des communes d’Essertes et d’Oron. Une forte participation de 68% à Essertes a marqué l’intérêt des habitants pour le futur de leur commune avec trois votants sur quatre favorables. Du côté d’Oron, malgré une participation de 38%, c’est près de 90% de la population qui ont accueilli favorablement cette union. Sans parler de plébiscite bilatéral, il s’agit tout de même d’une décision claire et indéniable. La mise en place a donc commencé et la fusion sera actée le 1er janvier 2022. Le Courrier a suivi de près depuis plus d’un an les différentes étapes. Il faut relever les sentiments de la majorité des opposants: un fort attachement à leur terre et à leur commune doublé d’un sentiment de perte d’identité à l’idée de se fondre dans la « masse » des dix autres communes déjà fusionnées. Ces sentiments sont respectables et, espérons-le, durables. Que ce soit à l’image des fusions d’Oron ou de Bourg-en-Lavaux, votre journal est en bonne position pour constater qu’aucun des villages ou anciennes communes n’ont perdu de leur superbe. Leurs identités sont multiples. Elles font la diversité et la force de leurs communes respectives, mais aussi, participent à la cohérence de l’ensemble du district. Félicitations donc aux futurs mariés !