C’est à lire

La fin des haricots – Olivier Papleux

Monique Misiego | Je n’aimais pas l’histoire à l’école. Je n’aime toujours pas les livres d’histoire. Mais pour ne pas mourir inculte, j’ai souvent abordé certains épisodes par le biais de romans, ce qui était beaucoup plus digeste pour moi. Il y a quelques années, j’ai voulu me documenter sur la guerre d’Espagne, mais je ne trouvais que des bouquins de 800 pages, ce qui était au-dessus de mes forces. Je me suis donc rabattue sur un livre pour écoliers ne mentionnant que les points importants à retenir. Le livre que je vous propose aujourd’hui est un livre profondément féministe, sous la forme d’un roman mentionnant les points principaux comme ce livre pour écoliers. Si les générations qui nous succéderont (pour autant qu’elles aient encore le plaisir de lire) voulaient se renseigner sur ce qui s’est passé au niveau féministe ces dernières années, elles pourraient sans problème lire ce roman et se documenter de façon plus précise par la suite. Parce que tout y est, parole de militante féministe. C’est une fiction certes, puisque Marine Le Pen est devenue Présidente de la France (que Dieu les en préserve). Mais l’auteur aborde tous les points de notre époque. On pourrait dire que c’est le bilan précis de l’époque que nous vivons. Tout y est, les Femen, l’homosexualité, la transsexualité, la bisexualité, le voile, le mouvement me’too, les violences conjugales, les manifestations féministes, la libération de la femme de 68 à nos jours, l’avortement, le travail des femmes non rémunéré mais ô combien important. En lisant ce roman, je revenais sans cesse au contenu du manifeste de la Grève des Femmes de 2019 à Lausanne. (où nous fûmes 60’000, je précise)

Tout commence par l’arrivée en Belgique d’Oksana, mère au foyer, très attachée à son mari, qui, lui, lui montre son attachement par les coups. Elle reçoit un billet de train pour se rendre en Belgique où elle va rencontrer Xavier, qui l’attend sur le quai de gare. Loin de l’emprise de son mari, elle va commencer à réfléchir et se défaire de cette emprise. A force de côtoyer Xavier qui est un féministe convaincu, elle va adhérer à la cause des femmes et mettre tous ses moyens à disposition des Femen pour les aider dans leur combat. Elle va perdre tous ses repères pour s’en donner d’autres, mais surtout, elle va se sentir libre au côté de cet homme et dans cette maison qui devient le quartier général des femmes qui ont des revendications. Elle va d’ailleurs se découvrir des capacités de combattante qu’elle ne soupçonnait pas. C’est une rencontre entre un homme et une femme mais pas que. C’est aussi une rencontre entre femmes et on retrouve cette bienveillance que j’ai moi-même découvert dans les collectifs féministes. Alors je voudrais faire une parenthèse pour dire aux mâles qui disent
toujours d’un tout condescendant  : mais entre femmes, ça ne peut jamais aller. Je vous dis que quand les femmes doivent se battre pour une cause commune, elles font preuve d’une empathie et d’une sororité que vous pourriez leur envier. Fin de la parenthèse.

J’aimerais aussi préciser que j’ai toujours pensé que l’exhibition des Femen desservait la cause et je ne comprenais pas leur but. Grâce à Olivier Papleux, j’ai pu aborder leur combat par un autre point de vue et je me dois de leur tirer mon chapeau pour l’acharnement qu’elles mettent à dénoncer les injustices faites aux femmes. L’auteur, Olivier Papleux est agrégé en mathématiques. Il se passionne depuis toujours pour la littérature et s’illustre dans plusieurs concours de nouvelles où il est primé. Avec « la fin des haricots », il signe son cinquième roman et entre dans la grande famille de la maison d’édition Acrodacrolivres. Depuis 2016, Olivier Papleux est membre sociétaire de l’Association des écrivains belges de langue française. C’est un très bon livre, un très bon sujet, pas rébarbatif, sans la haine pour les hommes, qui décrit tout simplement l’époque ô combien compliquée que nous les femmes, nous vivons, mais aussi les hommes qui n’ont plus leurs repères et doivent changer leur comportement. Alors plutôt que de vous faire la morale (d’ailleurs qui suis-je ?), je vous encourage aussi, Messieurs, à lire cet ouvrage qui vous fournira moult explications sur ces pans de l’histoire qui peuvent vous faire perdre pied. Parce que ce n’est qu’un début, la révolution féministe est en marche ! Alors autant que ce soit avec vous ! Très bonne lecture !

https://papleux.wixsite.com/romansPrix : fr. 25.-, frais de port inclus