Bourg-en-Lavaux – Remplacement d’une conduite d’eau de 75 ans

Conseil communal du 20 juin

La rédaction | Finances et gestion de l’année précédente, sans oublier le remplacement d’une conduite à la Tour de Gourze, voilà ce qui attendait les élus de Bourg-en-Lavaux pour ce rendez-vous politique. 

Une séance qui débute avec le rapport de gestion de la Municipalité. Les 47 élus présents peuvent ainsi réagir sur la conduite de leur commune durant l’année dernière. Un préavis qui ne suscite que peu de réflexions. Jean-Christophe Schwaab, membre de l’exécutif en charge du réseau d’eau potable, précise que la Municipalité ne suivra pas la recommandation sur l’eau des vignes : « Pour facturer l’eau utilisée par les exploitations viticoles, un important système de calcul de consommation serait nécessaire, entre compteur et administration considérable, cela s’apparenterait à une vraie usine à gaz ». De plus, la Municipalité considère que la gratuité de l’eau des vignes constitue une promotion économique et un soutien aux vignerons: « C’est pour ces raisons que nous allons maintenir l’eau des vignes gratuites, affirme Jean-Christophe Schwaab.

On poursuit chapitre par chapitre jusqu’à la future construction d’un immeuble locatif de 16 appartements au chemin Courseboux 2 à Cully : « Lorsque nous avions accepté ce préavis, aucun coût supplémentaire lié à la gestion et à la location du bâtiment Plant Robert ne devait avoir lieu. Pourtant, il est mentionné de faire recours à un acteur extérieur à la commune pour la réalisation de ces tâches », signale Nicolas Potterat. De son côté, la Municipalité précise qu’elle a dû revoir la conciergerie et la gestion de ce futur immeuble : « Nous sommes en train de créer un nouveau poste de travail pour succéder à Pascal Eggenberger », commente Evelyne Marendaz Guignet.

La discussion n’est plus demandée et l’on procède au vote : rapport de gestion approuvé à l’unanimité, soit 47 voix.

Mieux qu’espéré

Le président, Nicolas Blanc, poursuit le déroulement de cette soirée avec le deuxième objet, soit, les comptes 2021. Le résultat financier est meilleur qu’espéré : « Avec la pandémie, le budget 2021 prévoyait une perte de plus de 3 millions de francs ainsi qu’une dépense supplémentaire de 80’000 francs », renseigne le rapport du préavis. Des prévisions qui sont en effet erronées, puisque la commune a achevé l’année 2021 avec une perte de 68’800 francs. 

Si les deux dernières années ont été compliquées dans la gestion des communes vaudoises, nombreuses sont celles qui ont misé sur la prudence économique tout au long de la pandémie : « Nous avons été prudents du point de vue des rentrées fiscales en 2020. Si presque toutes les communes ont obtenu de meilleurs résultats qu’espérés, nous ne pouvons que nous en réjouir », souligne le syndic, Jean-Pierre Haenni.

Les comptes 2021 sont acceptés à l’unanimité.

Conduite sous pression

Le dernier objet soumis aux élus traite du remplacement d’une conduite d’eau sous pression ainsi que la correction des collecteurs d’eau claire au chemin des Auges : « La commission des finances propose à l’unanimité aux conseillers d’accepter cet objet afin que la Municipalité réalise ces travaux avec l’aide d’un crédit d’investissement de 562’000 francs », annonce Nicolas Potterat, rapporteur de la commission lors de la lecture des conclusions de son rapport. L’ECA (Etablissement cantonal d’assurance) subventionne à hauteur de 21’000 francs le renouvellement de la canalisation. Pour les 449’000 francs restants, il est prévu d’amortir l’investissement sur 30 ans, à raison de 15’000 francs par année (budget 2023). 

Concernant l’assainissent du périmètre, un investissement de 92’000 francs sera également amorti sur 30 ans à raison de 3100 francs, la première fois au budget 2023. Des travaux qui débuteront dès le 20 août prochain, puisque le préavis est accepté à l’unanimité moins deux abstentions.

Toujours dans ce même secteur, la route des Auges devra également faire l’objet d’un prochain préavis : « Si la chaussée est en aussi mauvais état que les canalisations, elle ne requiert pas une action aussi urgente que la conduite d’eau qui fuit de tous les côtés », précise le municipal en charge de l’eau potable, Jean-Christophe Schwaab. Un préavis qui nécessite encore quelques précisions et demandes de subventions avant d’être présenté aux élus.

Nouveau Bureau du Conseil

Les élections pour les nouveaux membres du Bureau du Conseil sont également au programme de cette séance. Le président actuel, Nicolas Blanc, ne rempile pas pour une nouvelle année et son successeur sera Sébastien Hope Weber. Daniela Nagy devient vice-présidente et Loïc Desfayes endosse le poste de deuxième vice-président. Du côté des scrutateurs, on retrouve Elodie Griffard et Alexandre Gay, ainsi que Aurélie Badoux et Léon Denisart en tant que scrutateurs suppléants.