Bourg-en-Lavaux – Création d’une commission municipale « Jeunesse » active dès ce printemps

Conseil communal du 7 mars, à Grandvaux

Jean-Pierre Lambelet | Grosse séance de reprise pour le président Nicolas Blanc qui démarre un ordre du jour avec 17 points dont 5 préavis municipaux devant une assemblée enfin démasquée pleine de sourire post-covid !

Pour le préavis N°01/2022 concernant le plafond d’endettement et de cautionnement pour la législature 2021 – 2026, la Municipalité est partie de la situation au 31 décembre 2020 avec le montant des emprunts communaux qui se monte à Fr. 30’800’000.- et à l’endettement brut total à Fr. 38’766’022.-. L’endettement brut prévisionnel au 31 décembre 2021 devrait se situer aux alentours de Fr. 46’500’000.-. 

Afin de déterminer le montant des emprunts le plus élevé de la présente législature, la Municipalité s’est appuyée sur une planification financière très détaillée qui l’amène à présenter le
préavis suivant : 

1.de fixer le plafond d’endettement brut communal pour la législature 2021-2026 à Fr. 85’000’000.-

2.de fixer le plafond de cautionnement communal pour la législature 2021-2026 à Fr. 20’000’000.-

Le Conseil, ouï le rapport de la commission des finances chargée de son étude, accepte ce préavis.

Le préavis N°02/2022 de la Municipalité pour un crédit d’étude relatif au développement d’un projet d’aménagement du chemin et du jardin de Courseboux à la gare de Cully pour un montant de Fr. 93’800.-.

Ouï les rapports de la commission des finances et de la commission ad hoc chargées de son étude est accepté à l’unanimité.

La démarche pour le chemin et le jardin est faite dans la perspective de créer un environnement assurant une bonne qualité de vie dans le nouveau quartier. La vitesse sera limitée à 20 km/h sur le chemin et le jardin sera aménagé pour devenir un lieu de détente et de fraicheur.

Le préavis N°03/2022 de la Municipalité concerne un avant-projet d’aménagement de la place de la Gare à Cully pour un montant de Fr. 230’400.-.

La place de la Gare de Cully présente des enjeux importants tels que les accès liés aux différents modes de mobilité: piétons, personnes à mobilité réduite, bus de transports publics, vélos, motos, voitures, taxi, urgences, livraisons, accès rail/route à la voie ferrée, nettoyage des quais, dépose et prise en charge de voyageurs, etc.

La Municipalité a jugé que cette place devait constituer une entrée dans le paysage de Lavaux et qu’elle devait offrir des vues sur le paysage pour l’ensemble des usagers.

L’objectif de ce préavis est l’octroi d’un crédit d’étude qui doit permettre d’établir le projet définitif. Après la lecture des rapports de la commission des finances et de la commission ad hoc chargées de son étude le Conseil accepte ce préavis amendé des Fr. 30’000.- qui étaient prévus pour un concours artistique, soit pour un montant total de Fr. 200’400.-.

Le préavis N°04/2022 permettant d’autoriser la Municipalité à engager des travaux d’aménagement dans le bâtiment de la rue du Temple 17 à Cully pour l’UAPE (Fondation Piccolino) et d’octroyer un crédit d’investissement de Fr. 295’100.- est accepté largement après la lecture des rapports de la commission des finances et de la commission ad hoc chargées de son étude.

Cette Unité d’accueil de la petite enfance (UAPE) concerne environ 60 enfants pour 36 places d’accueil, avec la possibilité d’ouvrir au moins 12 places supplémentaires dans les locaux du Temple 17, ainsi que des locaux administratifs pour le personnel et la direction pédagogique, tout en conservant l’espace dédié à la bibliothèque.

Le préavis N°05/2022 de la Municipalité concernant une carte des dangers hydrologiques et la nécessité d’octroyer un crédit d’étude relatif au développement d’un avant-projet de mesures de protection contre les crues du secteur de Cully, pour un montant de Fr. 87’000.- est aussi accepté après la lecture des rapports de la commission des finances et de la commission ad hoc chargées de son étude. 

Réponse au postulat de MM. B. Debraine et L. Denisart « Commission Jeunesse ».

Un postulat demande à la Municipalité de créer une commission Jeunesse afin de favoriser les échanges entre les jeunes et les autorités, que cela soit sous forme de consultations ou de projets. La Municipalité est d’avis que c’est un outil intéressant pour remplir ce but et en même temps répondre aux exigences de la Loi sur le soutien aux activités de jeunesse. Elle rejoint le Conseil quant à la nécessité de consulter davantage les jeunes de la commune et de favoriser leur implication dans la vie politique.

Une commission municipale de la jeunesse est une réponse adéquate à cette question. L’engagement financier reste modeste même si l’on peut espérer une certaine efficacité dans le cadre de la prise en considération de la parole des jeunes. La Municipalité est persuadée que l’augmentation de la participation citoyenne à la vie communale est une excellente manière de favoriser la cohésion intergénérationnelle communale et apportera probablement des idées intéressantes et novatrices sur des sujets qui en ont souvent besoin.

Elle a donc décidé de créer une commission municipale de jeunesse qui sera active dès le printemps 2022. 

Motion du groupe PLR-ICD

« Pour une mobilité multimodale cohérente et planifiée assurant la sécurité des usagers à Bourg-en-Lavaux ». 

Par la présente motion du 15 mars 2021, nous demandons à la Municipalité de présenter au Conseil communal, dans un délai raisonnable et dans le respect du règlement du Conseil communal, une étude globale du réseau tant routier que piéton, cyclable et considérant les connexions avec les gares CFF et les ports CGN. L’étude devrait couvrir l’état existant du réseau, les
travaux qui devraient être effectués et les infra-structures à prévoir selon de critères de priorités objectifs, tout en étudiant des voies et possibilités alternatives (propositions de diverses variantes); des estimations financières doivent également être mentionnées.

La Municipalité a pris en compte cette motion et a mandaté le bureau Altermobil Sàrl urbaniste spécialisé pour analyser l’offre actuelle de mobilité avec toutes les possibilités d’amélioration tendant vers une mobilité douce. Les projets qui en découleront feront
l’objet de préavis municipaux.

La municipalité communique que les travaux sur le chemin de Courseboux à la gare de Cully ont pris un peu de retard suite à des négociations difficiles entre Equitim et la commune et sur le calendrier avec CFF SA.

Dans les autres communications municipales le Conseil est informé :

-que le chantier de l’EcoPoint est bien avancé

-que le Plan directeur communal et le Règlement sur les arbres sont en cours d’élaboration

-que la limitation à 30 km/h dans le bourg de Villette est validée

-que le Festival de Jazz aura lieu du 1 au 9 avril

-que le Tour de France passera à Cully, Riex et Epesses le dimanche 10 juillet

-que la mise des vins de la commune fut très satisfaisante avec Fr. 405’000.- de vendus

-que les locations et le début des activités professionnelles dans les bâtiments Equitim de la gare sont bien en cours et seront actives dès début avril

-qu’une étude complète sur l’éclairage public communal devient nécessaire

-et comment équiper de bornes électriques les parkings publics.

Et à terme, la Municipalité et les conseillères et conseillers étaient enfin heureux de pouvoir partager ensemble un verre du vin de la commune sans masque et côte à côte… !