Belmont-sur-Lausanne – Trois candidats pour la municipalité

Elections complémentaires du dimanche 21 juin

Thomas Cramatte | Depuis le lundi 25 mai, les trois candidats en liste pour l’élection complémentaire à la municipalité sont connus :

Didier Bérard, Liste N° 1

Cet ingénieur informaticien EPFL travaille actuellement à l’Etat de Vaud sur un logiciel du domaine social. Agé de 45 ans, marié et père de trois adolescents, Didier Bérard est membre du Conseil communal depuis 2011. Il assume les fonctions de secrétaire du Conseil et préside le Conseil intercommunal de l’Association Sécurité Est Lausannois. « Pour moi, cette candidature pour cette place de municipal est une suite logique de mes divers engagements ». Au centre de ses ambitions, on retrouve la réduction de la dette communale. Pour y parvenir, Didier Bérard souhaite continuer à optimiser les collaborations, les ressources et les services à la population. Egalement actif dans plusieurs sociétés locales, il est membre du comité de la Société cantonale des musiques vaudoises. 

Caroline Aubert, Liste N° 2

L’ancienne policière de Police-secours de Lausanne est à présent coach sportif, masseuse thérapeutique et étudiante en droit. Cette mère de quatre enfants gère son entreprise de A à Z. Agée de 38 ans, elle siège au Conseil communal depuis 2016 et rejoint la commission consultative des affaires régionales la même année. « C’est le rapport humain qui m’a motivée à déposer ma candidature. J’ai toujours eu le besoin de trouver du sens dans ce que je faisais et l’envie de m’investir davantage pour ma commune ». Pour la municipalité, Caroline Aubert appelle à une réduction de la dette, une durabilité accrue et un vivre-ensemble entre les divers acteurs que compte la commune. Monitrice responsable de la société de gym de Belmont depuis 2001, elle consacre son temps à son entreprise, sa famille et à sa commune.

Jean-Claude Favre, Liste N° 3

Habitant de Belmont depuis une vingtaine d’années, cet homme de 56 ans est au bénéfice d’une formation en mathématique à l’EPFL et en gestion d’entreprise de la HEC de Lausanne. Marié et père de quatre enfants, Jean-Claude Favre a rejoint le Conseil communal il y a 15 ans. « Je souhaite m’engager pour l’avenir de la commune en proposant d’évoluer sereinement. Mon expérience dans la gestion et l’organisation de grandes entreprises peut contribuer à l’atteinte de ces objectifs ». Ses ambitions s’appliquent sur une diminution de la dette par habitant, une localité plus durable, une identité plus forte et des services modernes pour interagir entre les citoyens. Le candidat est, depuis deux ans, président de la Fédération suisse des Jeux mathématiques. Une association qui promeut l’apprentissage des mathématiques au travers de compétitions scolaires.

Les électeurs de la commune de Belmont-sur-Lausanne sont convoqués le dimanche 21 juin pour élire leur futur conseiller municipal. Ces élections complémentaires auront lieu selon le système majoritaire à deux tours (la majorité absolue au premier tour et relative en cas de deuxième tour fixé au dimanche 12 juillet 2020).