Servion – Arrivée de trois renards polaires

Zoo de Servion

Roland Bulliard | Suite au décès de notre femelle renard polaire, puis de notre mâle quelques mois plus tard, tous deux emportés par la vieillesse, les démarches de recherche afin de trouver un couple ont été lancées. Ce n’est pas sans difficultés que nous avons trouvé de nouveaux pensionnaires. Après de longues semaines de démarches puis d’attente pour que le transfert se planifie, nous avons eu la joie d’accueillir trois nouveaux jeunes lors de la dernière  quinzaine de novembre. Tout d’abord, c’est un jeune mâle qui nous a rejoints. Celui-ci est né le 4 mai 2019 au zoo d’Osnabrück, en Allemagne. Il s’agit d’un magnifique renard à la fourrure grise. Puis, mardi 26 novembre, sont arrivées deux jeunes femelles nées le 15 mai 2019 au parc zoologique de Cerza en France. L’une d’elle a un pelage blanc et l’autre présente un pelage gris. Les trois renards ont été mis en contact dans un local de quarantaine, le mâle d’un côté et les femelles de l’autre, durant 24 heures, afin qu’ils fassent connaissance au travers d’un grillage. Suite à cette étape, ils ont été réunis dans leur enclos mercredi 27 novembre. La mise en contact direct n’a pas posé de difficultés et les trois individus se sont tout de suite bien entendus. 

Dans la nature 

Le renard polaire (Vulpes lagopus) vit dans la toundra arctique. Grâce à son épaisse fourrure, il supporte des températures allant jusqu’à -60° C. Sa fourrure hivernale blanche devient brune en été. Selon le lieu de vie du renard polaire, principalement s’il vit dans les terres, il présente une fourrure grise qui devient noire en été. Malgré cette différence de coloration, il s’agit bien de la même espèce. Le renard polaire est un animal monogame. Les couples se forment uniquement durant la saison de reproduction. Après une gestation d’environ 50 jours, 6 à 7 petits naissent dans un terrier. 

Au zoo 

Le zoo de Servion possède des renards polaires depuis les années 80. C’est une espèce idéalement adaptée au climat de notre région qui présente des hivers bien marqués. Leur espérance de vie en captivité est d’environ 10 ans.