Maya la Romaine

La rédaction  |  Faisant honneur à la tradition, Maya Chollet a effectué le pèlerinage de Kaiseraugst. Les athlètes de cette course d’automne s’élancent depuis les arènes romaines d’Augusta Raurica, avec comme prix une couronne de laurier et un lingot d’or…

Partie dans la fraîcheur en short et t-shirt, Maya se plaçait 2e au 5e kilomètre derrière Deborah Büttel, qu’elle n’avait encore jamais battue. En la dépassant, elle était certaine que sa poursuivante ne tarderait pas à reprendre sa place, mais c’était sans compter sur les ressources de la Palézienne : « Mes jambes couraient toutes seules, j’avais l’impression de voler ! »

Elle terminera sur la plus haute marche du podium en 46 minutes, 57 secondes pour une course de 12 km et 3 km de montée. Cela représente son meilleur temps sur ce parcours avec près de 6 minutes d’avance sur l’an passé!

Un prix bien mérité avec toutefois un usage cocasse, l’ordre des Romains et des Bâlois de garder sa couronne sur la tête jusqu’à Genève. «J’ai eu l’air maligne dans le train je vous dis pas…»