Sortir de sa zone de confort

Marie  |  Aujourd’hui il faut sortir de sa zone de confort, aller vers l’inconnu, faire monter à tout prix l’adrénaline, vivre des moments pénibles, surtout physiquement, quoique ces moments sont voulus en toute connaissance de cause, pour se prouver quoi… peut-être qu’on est vivant…

«A l’état sauvage», c’est le nouveau divertissement passé la semaine dernière sur M6, il a été conçu pour ceux qui par manque de courage, de temps ou de l’argent… choisissent le rôle de spectateurs en sirotant une boisson confortablement assis sur leur canapé.

Au Sri-Lanka, on y voit Mike Horn avec le chanteur Pokora, parcourir 50 km à pied durant cinq jours dans une jungle étouffante. Un jeune et un homme expérimenté avancent tant bien que mal. Le jeune au corps sculpté par de longues heures passées dans une salle de fitness, vomit déjà ses tripes au bout de la première demi-heure de montée et Mike qui gravit au pas de course le dénivelé, lui un habitué à survivre lors de ses exploits à travers le monde n’y voit qu’une sortie de santé.

Auteur de «Conquérant de l’impossible» et de «Latitude zéro» entre autres livres qu’il a écrit et qui m’ont marquée, craignant à chaque page tournée le pire, le suspens devenant insupportable, je me devais de poursuivre le chapitre entamant ma nuit de sommeil. En fait, Mike réalise ou a réalisé des prouesses que je ne ferais jamais mais que je vis intensément par la lecture. Le retrouver à l’écran dans ce genre de programme ne le ressemble pas, ou du moins je le pensais, lui, si sportif, assorti à des artistes plus intéressés par leur image, me désole.