Savigny: Marianne, Georgette, Paul, Edouard, Marcel, 450 années à eux cinq

Mathieu Janin  |  Pour la deuxième année consécutive, la municipalité de Savigny a invité ses habitants nonagénaires pour un repas de fête. Une excellente occasion d’honorer ses aînés en toute convivialité et se rappeler d’excellents souvenirs du millésime 1927. Un menu de fête délicieux, une municipalité aux petits soins, une syndique attentive aux souvenirs de chacune et chacun et un pasteur féru d’expressions printanières. Voilà de façon très résumée les éléments principaux de cette journée unique dans la vie des cinq jubilaires présents ce jeudi 6 avril, à savoir Marianne Claudet, de Mollie-Margot, et Georgette De Luca, de Savigny, Paul Baumgartner, de Savigny, Edouard Thévenaz, de Mollie-Margot et Marcel Décombaz, de Savigny, tous nés en 1927 et cumulant 450 années d’expériences à eux cinq dans le climat propice à une longue vie qu’offre la commune savignolane.

Porte-voix de l’exécutif communal et hôte principale du jour, Chantal Weidmann Yenny a une nouvelle fois marqué le coup avec ce repas commun, synonyme de partage, d’échange et de convivialité, tout en se replongeant dans des souvenirs lointains ou plus récents, tous riches, variés, colorés, parfois nostalgiques venus enrichir les regards et les cœurs de ces natifs de l’année 1927. Chantal Weidmann a également salué, même s’ils n’étaient pas présents Madame Ducros et Monsieur Yo, deux jubilaires qui n’étaient pas présents ce jour-là pour des raisons de santé.

Quelques faits marquants de l’année 1927

• Le peuple suisse rejette le projet de loi fédérale sur la circulation des automobiles et des cycles.

• Le Conseil National approuve le statut des fonctionnaires fédéraux.

• Inauguration du Pont Butin sur le Rhône en ville de Genève.

• Walter Mittelholzer pose son avion au Cap en Afrique du Sud après avoir traversé le continent africain depuis l’aérodrome de Zurich.

• Charles Lindbergh, parti de New-York le 20 mai 1927, atterrit le lendemain en héros sur l’aéroport du Bourget à Paris à bord de son avion «Spirit of St- Louis».

• L’Université de Genève annonce la création d’un Institut des Hautes Etudes Internationales.

• Entrée en vigueur du code pénal militaire suisse.

• 8e Fête des Vignerons à Vevey.

• Premiers reportages en direct du Palais fédéral par Radio-Berne.

• Première retransmission radiophonique d’un match de l’équipe nationale suisse de football.

• Année de naissance de Juliette Gréco et Maurice Béjart.

Au niveau local, trois jubilaires de cette année ont exercé des responsabilités communales. Chantal Weidmann a remercié l’ancien syndic Marcel Décombaz et les anciens conseillers communaux Paul Baumgartner et Edouard Thévenaz d’avoir œuvré et donné leur temps à leur commune.

Juste avant le dessert, ce fut ensuite le tour du représentant de la paroisse de Savigny-Forel, le pasteur Benjamin Corbaz de faire le rapprochement entre les années et les printemps. Aimant rappeler que le printemps est synonyme de recommencement, de fête de la vie et de résurrection. Ce n’est pas pour rien que les chrétiens fêtent Pâques au printemps. Et de citer un verset de l’Ecclésiaste: «Alors, mange ton pain avec plaisir et bois ton vin d’un cœur joyeux, car Dieu a déjà approuvé tes actions. (…) Utilise ta force à réaliser tout ce qui se présente à toi. En effet on ne peut pas agir ni juger, il n’y a ni savoir ni sagesse là où sont les morts que tu iras rejoindre» en conseillant aux jubilaires de profiter de la vie comme un cadeau, car le savez-vous, comme l’a dit le général Mac Arthur: «Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande comme l’enfant insatiable: Et après? Il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie». Puissiez-vous, chers jubilaires, rester jeunes et bien portants de nombreuses années encore.