Point de Fusion – Etat des lieux de la réunification des communes à nos jours

par Antonio Costa | En Suisse, l’approvisionnement en eau potable est garanti par des précipitations abondantes qui renouvellent continuellement les nappes phréatiques, les lacs et les cours d’eau. L’eau n’en demeure pas moins une ressource précieuse qui ne doit pas être gaspillée.
Avec 65 kilomètres de conduites alimentant 5043 personnes, le réseau d’eau de la commune d’Oron va faire peau neuve en entamant des travaux à grand échelle pour sa simplification et afin de garantir un développement coordonné et harmonieux sur l’ensemble de son territoire.
Avec des tronçons qui datent pour les plus vieux de près de 100 ans et les plus récents de 1972, avec des différences de pression dans les villages, la commune commence ici une série de travaux d’amélioration de son réseau, de remise aux normes de la station d’épuration VOG et la transformation de la STEP communale d’Ecoteaux en station de pompage. Des travaux qui commenceront fin de cette année.

L’eau produite par la commune est la meilleur marché et nous tenons à maintenir un prix raisonnable. Le réseau va être simplifié et doté d’une capacité beaucoup plus importante, nous dit Frédéric Isoz, municipal pour les services industriels et l’éclairage public. Aujourd’hui la commune regroupe dix secteurs qui ont dix régimes de pressions différents. Par la suite, à la fin des travaux, il n’y aura plus que trois secteurs reliés par un axe principal. Cette simplification, qui permettra de continuer à consommer l’eau de manière responsable, va permettre au final de maintenir une pression identique qui sera fournie à l’ensemble des habitants et commerces de la commune.