Oron-la-Ville – Reprise des commerces

Ouverture des librairies

Thomas Cramatte | Si le lien avec les lecteurs était réduit à un service de livraison ces dernières semaines, la Librairie du Midi peut à nouveau accueillir les amoureux du livre. A l’instar de plusieurs commerces et services à la personne, les librairies peuvent à nouveau rouvrir leurs portes au public. Un retour à la normale attendu par beaucoup, mais qui n’est pas sans nécessiter certaines précautions d’usages. Pour les fondateurs du commerce, Marie Musy et Nicolas Sandmeier, les mesures prises permettent d’accueillir la clientèle en toute tranquillité. « Nos rayons sont suffisamment espacés pour garantir une bonne distance entre les clients » nous dit Nicolas.

Adrien Madinspacher à gauche et Nicolas Sandmeier à droite

Plusieurs interruptions

La librairie du Midi, située à une encablure de la place du Village d’Oron-la-Ville, a connu plusieurs péripéties au cours des années précédentes. Un événement tragique avait contraint l’établissement à interrompre une première fois ses activités au début de l’année 2019. « Même si cette interruption est moins grave qu’il y a une année, nous avons eu l’impression qu’on nous coupait l’herbe sous les pieds », déplore Nicolas Sandmeier. Pourtant, les libraires d’Oron n’ont pas entièrement cessé de travailler après l’annonce du 16 mars. « Nous avons assuré un service de livraisons pendant cette période de semi-confinement » nous explique Adrien Madinspacher travaillant aux côtés de Nicolas. Pour eux, ce service leur a permis de garder un pied dans l’activité et de combler le besoin littéraire des clients. Maintenant que ces deux inconditionnels du livre connaissent les routes de la région par cœur, l’heure de la reprise a sonné. La réouverture de la librairie a nécessité quelques adaptations pour être en règle avec celles émises par l’OFSP. Désinfectant à l’entrée et diverses protections en plexiglas ont été installés dans les zones nécessitant plus de proximité. « Je crois qu’aujourd’hui nous nous sommes tous habitués aux gestes barrière. Nous avons une paroi au niveau de la caisse », explique Nicolas Sandmeier. Espérant que le reste de l’année se fera sans autre interruption, Nicolas peut cependant compter sur Adrien, la nouvelle recrue de la librairie.

Equipe élargie

L’arrivée d’Adrien Madinspacher est une histoire à rebondissement multiples. Le jeune littéraire était en dernière année d’apprentissage au sein d’un des plus grands fournisseurs de livres de Suisse romande. « Pour valider son CFC, Adrien devait exécuter un stage en librairie de trois mois. Mais juste avant son arrivée chez nous, le bâtiment a été la proie des flammes » évoque Nicolas Sandmeier. Pour rappel, la librairie avait été complètement détruite en janvier 2019 lors d’un dramatique incendie. Adrien devait, quant à lui, débuter son stage de validation à partir du 1er février de cette année. Bâtiment détruit, stock de livres perdu, Nicolas et Adrien s’accordent pour repousser le stage d’une année afin de retrouver locaux et stock de livres. C’est donc depuis le 1er février 2020 que le jeune Adrien a rejoint l’emblématique librairie du village. « Un mois et demi après mes débuts ici, voilà que le coronavirus perturbe mon travail à la librairie », sourit Adrien. Malgré cette nouvelle péripétie, la Librairie du Midi est bien décidée à reprendre du service. La lecture d’un bon roman sous un cerisier sera d’autant plus savourée cette année !