Nonante ans partagés entre science et musique

JPG  |  Un jour après son anniversaire, Eric Emery, accompagné de sa famille, a reçu la traditionnelle délégation de la Municipalité le 7 juin 2016, dans les jardins de la magnifique maison du Genevrey, surplombant le Léman où il y a élu domicile en 1991. Le municipal Patrick Chollet, en compagnie de l’huissier Pierre-Alain Genton, a remis un message épistolaire avec les vœux des Autorités, une terrine de fleurs, du vin du domaine communal et des douceurs pour marquer son 90e anniversaire.

Natif de La Chaux-de-Fonds, tout comme son épouse Madelaine qu’il a rencontrée dans la métropole horlogère et avec laquelle leur union a été célébrée en avril 1951 à Bienne où ils avaient élu domicile, Eric Emery a tout d’abord suivi le gymnase en latin-grec, obtenant son bac en 1945. Parallèlement, il suit des cours de flûte au Conservatoire de musique. De 1945 à 1950, il poursuit ses études en mathématiques et physique à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Il est élève du professeur jurassien Ferdinand Gonseth dont il sera par la suite l’assistant pendant une année. Bien des années plus tard, Eric Emery classera les archives de ce dernier à la Bibliothèque cantonale et universitaire à Lausanne.

De retour à La Chaux-de-Fonds, il devient professeur de mathématiques au Gymnase et professeur de flûte jusqu’en 1966. En 1960, il soutient une thèse de doctorat ès sciences à l’EPFZ intitulée «La gamme et le langage musical». Eric Emery est l’auteur de plusieurs livres et articles sur la philosophie de la musique, des sciences, de l’éducation, publiés à l’Age d’Homme. Alors qu’il enseignait les mathématiques au gymnase de La Chaux-de-Fonds, il aurait eu l’opportunité d’être engagé comme flûtiste à l’Orchestre symphonique de Belgrade. Mais son directeur lui a demandé de choisir l’un ou l’autre, ce qui la conduit à rester dans notre pays.

Voulant remercier la Municipalité pour le message remis, et pour lequel il a été très touché, il a eu un lapsus dénotant que la musique reste une passion: s’adressant à Patrick Chollet, il l’a prié de se faire le porte-parole de sa gratitude auprès de la «Musicalité»!

C’est donc un parcours de vie heureux qu’il peut narrer, entouré de son épouse, de ses deux enfants Marie-Claude et Marc et d’une petite-fille Alice, en grand défenseur de la culture littéraire et scientifique.