Maman courage fête ses 90 ans

JPG  |  C’est Georges Hauert, délégué de la Municipalité, accompagné de l’huissier Pierre-Alain Genton, qui a eu le bonheur d’apporter les vœux de toute la commune de Bourg-en-Lavaux et les présents d’usage à Irène Baudat, le 18 octobre dernier. L’aumônier Hans-Ruedi Meier a transmis un message de spiritualité humaniste.

Née à Lausanne il y a exactement 90 ans, elle a vécu toute son enfance à Cully, au chemin des Colombaires «dans la maison au toit pointu», dans une famille de vignerons. Elle avait 14 ans lorsque son père Auguste Monnier est décédé. Dès lors, elle apporta son aide à ses frères qui avaient repris le domaine.

Mariée à 20 ans à Emile Baudat, originaire d’Arnex-sur-Orbe, elle donna rapidement naissance à leur premier fils, André, actuellement aux Pays-Bas. Elle suivit son époux, droguiste, à Delémont, où naquit leur deuxième enfant, Roger, puis à Neuchâtel et finalement Genève où son mari était devenu préparateur en pharmacie. Durant cette période naquirent encore deux garçons, François et Denis, le cadet.

Pour passer leur retraite, les époux Baudat-Monnier quittent la cité du bout du lac pour venir à Chexbres, soit en quelque sorte un retour aux sources en Lavaux. Elle deviendra veuve en 1982. Selon son fils François, c’est une maman courageuse qui a porté tout son amour pour ses enfants. Ceux-ci lui ont offert six petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants. Autant dire qu’elle est bien entourée. Pour des raisons de santé, elle vit à l’Hôpital de Lavaux depuis septembre 2009 où elle gratifie de son sourire les équipes d’animation et de soins.