Ma fille

Sari | Dans le cas de ma fille, elle a toujours eu peur la nuit; un simple bruit et voilà qu’elle ne dormait plus, et cela ne s’est pas amélioré avec le décès de mon beau-fils.
Mais pourquoi ne m’a-t-elle rien dit ? Pourtant on s’appelle régulièrement et nous faisons du shopping, surtout aux soldes; les soldes qui sont devenus par la force des choses «sale», en anglais.
Ah !! Ces mots anglais nous envahissent jusqu’à ne plus comprendre ce que di-sent les employés lors de l’achat d’un simple électroménager.
Moi j’aime bien aller flâner dans les magasins à la période des soldes, c’est un passe-temps sympa pour changer sa garde-robe; ma fille, qui est une lève-tôt, vient me chercher le matin et nous passons de superbes journées au rythme de ma démarche de «grand-mère».
Nous avons la chance d’avoir la même taille, ainsi nous pouvons nous échanger nos fringues depuis des années et de ce fait je m’habille toujours «jeune»! Bien entendu ma fille fait très fraîche avec son mètre septante, ses beaux cheveux blonds coupés carré, ses yeux en amande vert marron et son visage angélique d’une rondeur d’enfant. Alors que moi, je suis beaucoup plus petite, avec des yeux gris que j’ai hérités de mon papa; mon visage est fin, ridé bien sûr, et mes cheveux sont toujours teintés dans les couleurs modes, c’est ma coquetterie. Je vais régulièrement chez le coiffeur, je change souvent de coupe. Je ne comprends pas qu’on puisse garder le même look, comme dit ma fille, pendant toute sa vie. Elle dit ça mais elle garde sa coupe au carré depuis une éternité. Enfin, les gens en général commencent toujours par critiquer avant de se voir eux-mêmes, ce que l’on appelle l’effet miroir.
Mais en ce moment j’aimerais pouvoir l’aider, lui faire changer d’air, rien de tel. J’ai ma petite idée… Du coup la lettre d’Arthur et ses mots doux s’éloignaient de mon esprit. A nouveau ma famille passait en premier…