Louis-Philippe Bovard, une «icône» en Lavaux

Jean-Pierre Genoud | C’est le titre qui a été décerné par Gault & Millau à ce vigneron de Cully, qu’il n’est plus nécessaire de présenter, sinon rappeler ce Domaine à la tête duquel il se trouve depuis 1983. Louis-Philippe Bovard – 10e génération du nom – a repris ce Domaine familial qui s’étend aujourd’hui sur 16 ha. Avant-gardiste, on lui doit entre autres l’introduction de nouveaux cépages, l’élevage de chasselas en barriques, ainsi que la création d’une importante collection de vieux millésimes de Dézaley.
C’est ainsi qu’il a été élu meilleur parmi les meilleurs pour la région, pour la continuité de ses divers engagements tant au travail de la vigne, en œnologie ou encore pour la promotion du chasselas ou autres cépages.
Cette distinction a été attribuée par un jury composé d’experts provenant de divers milieux sous la présidence de Geny Hess, expert en vins suisses et chroniqueur. Louis-Philippe Bovard et cinq autres récipiendaires des cantons de GE, NE, VS, GR et TI ont été promus «icône» parmi 100 meilleurs vignerons élus par Gault &Millau pour 2016. Ce titre est une distinction destinée à récompenser l’œuvre d’une vie (sic). A relever que parmi ces 100 vignerons figurent 6 vignerons de Lavaux.
Gault & Millau et Swiss Wine Promotion, pour la troisième année consécutive, mettent ainsi en scène les vins suisses afin de créer des passerelles pérennes entre la gastronomie et les vins de notre pays. Plus de détails sur www.domainebovard.com et www.swisswine.ch.