Les vins vaudois accaparent le classement des Chasselas suisses

Office des vins vaudois | Avec le domaine Louis Philippe Bovard en tête, les vins vaudois monopolisent les résultats de la dégustation principalement dédiée au Chasselas, effectuée pour le compte du célèbre guide en ligne de Robert Parker.
Contributeur au Robert Parker’s Wine Advocate, Stephan Reinhardt a profité lors de son passage dans le canton de Vaud, en novembre dernier, de déguster une sélection de 95 Chasselas issus de Suisse romande. Témoignant une préférence pour les vins de Lavaux, le critique plébiscite également les Chasselas produits dans les autres appellations à l’instar du Chablais et ses vins qu’il qualifie de plus racés. Voilà
ce qu’il déclare sur le site américain de référence erobertparker.com.
Stefan Reinhardt demeure convaincu que le cépage roi du canton de Vaud, bien que considéré par la plupart comme un vin d’apéritif, se révèle être un vin de première classe en gastronomie, grâce à sa finesse et son élégance. Pour lui, l’accord avec un fromage bien affiné est mythique ! Dans un contexte favorable aux vins puissants et aromatiques, le Chasselas se distingue par sa délicatesse et sa fraîcheur, sans oublier son potentiel de garde largement supérieur à 20 ans.
En guise de conclusion, le dégustateur invite nos lecteurs à découvrir les vins produits à partir de ce cépage disponibles en trop faibles quantités sur les marchés étrangers, mais qui valent largement le détour.