Les Thioleyres – Expo hors du commun chez Stauffer SA

Il fêtait le 50e anniversaire et pour le bien-être de ses anciens et futurs clients

Jean-Pierre Stauffer derrière son cadeau

Alain Bettex | Le village des Thioleyres était en liesse en fin de semaine dernière (28, 29, 30 nov. et 1er déc.). L’extraordinaire exposition biennale de matériel agricole a fait converger les agriculteurs, les curieux, les responsables d’entreprises et les décisionnaires de commune de toute la Suisse vers l’entreprise Stauffer (plus de 3500 visiteurs). La file de voitures stationnées en bordure de route pour visiter l’expo se terminait près des Tavernes, le petit village en direction d’Oron! Personne n’a regretté le déplacement des Thioleyres, même si la météo était hésitante. Le seul importateur établit en Suisse romande ne s’était rien refusé pour le bien-être de ses anciens et futurs clients. Il fêtait le 50e anniversaire de l’importation de tracteurs Landini, la construction d’une nouvelle halle pour l’accueil des clients et l’inauguration du magasin en libre service Promodis. Une exposition de vieux tracteurs Landini et McCormick, avec forces documents affichés aux murs, a rappelé bien des souvenirs aux plus âgés. Un des premiers acquéreurs, aujourd’hui à la retraite, nous avouait que depuis cet achat, les travaux de la ferme s’étaient bien améliorés. Pour célébrer l’événement, une maquette en bois, travaillée à la tronçonneuse d’un seul bloc de sapin Douglas, avait été offerte par un groupe d’amis à Jean-Pierre Stauffer… Il l’a reçue en plein cœur.

Les agriculteurs et éleveurs l’attendaient depuis longtemps

La nouvelle halle, construite en lieu et place d’une ancienne grange, de très grandes dimensions, a été construite pour faciliter l’accueil des clients et former et informer les 45 agents des dernières nouveautés. Elle est aussi un lieu de restauration pour les expositions. Le clou de ces 4 journées portes ouvertes a incontestablement été l’ouverture du magasin self-service Promodis. C’est un local complètement rénové et bien éclairé qui compte plus de 3000 références en rayon sur un magasin qui en compte plus de 50’000 en stock. Il répond à un vrai besoin. Les agriculteurs et éleveurs l’attendaient depuis longtemps. Et si les 60 nouveaux tracteurs Landini et McCormick présentés ont fait bien des envieux, une révolution est en marche. Quelques nouvelles machines agricoles sont désormais mues par l’électricité. Ce n’est qu’un début, mais nul doute que cela va s’étendre. Avec 0 émission de CO2, un chariot élévateur télescopique permet, dans des environnements clos, entrepôts, activités agricoles ou autres, d’augmenter le niveau de confort et de sécurité. C’est le seul chargeur télescopique électrique sur le marché mondial. Son faible niveau sonore remplace avantageusement l’utilisation d’un moteur à combustion. Avec ses 4 roues directrices à traction intégrale, sa maniabilité est inégalée. Son autonomie, suivant les modèles peut aller jusqu’à 8h, sans recharger les batteries. Une autre machine, de la marque Rousseau, permet à des épareuses à transmission électrique pour l’entraînement du rotor, de moins consommer de force au tracteur et permet une réduction de la pollution sonore pour l’utilisateur et son environnement, avec une rentabilité accrue. Si depuis 50 ans, la maison Samuel Stauffer SA permet de fournir des machines performantes tout en réduisant les efforts pour les paysans, on ne peut que lui souhaiter qu’elle en face autant dans les 50 années à venir. Une plaquette Landini en reconnaissance des 50 ans de collaboration a été remise à Jean-Pierre Stauffer.

Jean-Pierre Stauffer et son fils Sébastien
Le seul chargeur télescopique électrique sur le marché mondial