Les glaciers de notre pays continuent de fondre

Gérard Bourquenoud | Selon l’Académie suisse des sciences naturelles, le recul des glaciers s’est poursuivi massivement durant l’été 2020. La fonte a toutefois été moins conséquente qu’entre 2017 et 2019, mais le déclin a cependant été massif, ce qui a eu pour effet de créer de petits lacs de montagne, donc de changer l’image des Alpes. Une différence a été constatée entre les glaciers de basse altitude et ceux de haute altitude du Valais, Tessin et Engadine où il est tombé beaucoup de neige en février dernier et même durant l’été. Le glacier de Transfleuron (VS) a enregistré une réduction de l’épaisseur de glace d’environ deux mètres. Ceux de Findelen (VS) et de Basodino (TI) n’ont perdu que 0,5 mètre en épaisseur. A ce jour, l’ensemble des glaciers de notre pays a diminué de 17%. En 15 ans, 22 km de glace ont disparu, ce qui correspond à une couche de plus de un mètre et demi sur toute la surface de la Suisse. L’an dernier, ce sont 1500 millions de m3 de glace qui ont fondu, ce qui nous fait dire qu’un jour nous n’aurons plus d’eau de fonte pour remplir la piscine ! Etant donné que c’est dans notre pays que la disparition des glaciers est la plus alarmante, l’Académie suisse des sciences naturelles estime et déclare qu’il est urgent de penser à protéger le climat. Il y a 20’000 ans, ce dernier ne faisait l’objet d’aucune réflexion, car la Suisse était entièrement recouverte de glace. En 2100, il ne restera probablement que 11 glaciers sur les 1400 actuels. Les enfants qui naissent aujourd’hui ne découvriront que quelques rares glaciers encore tenaces dans les Alpes.

La fonte des glaciers devient un problème crucial en Suisse