La maison Buttin-de-Loës après restauration

JPG | Quoique lovée au centre de Grandvaux, la Maison Buttin-de-Loës est bien connue pour son charme historique et son exceptionnelle situation en plein cœur de Lavaux. La Fondation, créée en 2011 pour sa conservation, a entrepris en 2014 d’importants travaux de restauration qui devraient lui permettre de jouer encore mieux son rôle de lieu de réception cossu et convivial. C’est la raison pour laquelle la presse était conviée à une visite le 7 mai dernier, guidée par le président de l’Association Alain Parisod, Alain Faucherre, secrétaire et l’architecte Hans Niederhauser.

Historique
Sans remonter à la nuit des temps, soit au 16e siècle, cette propriété a été acquise en 1917 par Louis Buttin-de-Loës qui la garnit pour le plaisir de meubles anciens, de tableaux et de porcelaines rares.
La Maison a fait l’objet d’une donation de la part des époux Buttin-de-Loës à l’Association du Vieux Lau-sanne le 18 décembre 1939. Le 19 novembre 1968, suite au décès de Madame, une fondation est créée pour gérer un capital de Fr. 300’000.– légué pour l’entretien des bâtiments. En 1982, l’Association du Vieux Lausanne (aujourd’hui Association Mémoire de Lausanne) décide de créer une association distincte pour la gestion courante de la Maison, appelée les Amis de la Maison Buttin-de-Loës. Le 21 juin 1984, la Maison est rouverte après une restauration importante.
En 2011, l’Association Mémoire de Lausanne, les Amis de la Maison Buttin-de-Loës et la commune de Grandvaux se mettent d’accord pour créer la Fondation pour la conservation de la Maison Buttin-de-Loës, qui deviendra propriétaire de la maison par un acte signé
le 27 juin, soit juste avant la création de la nouvelle commune de Bourg-en-Lavaux.

Travaux dès 2014
Ils étaient indispensables, d’une part pour rafraîchir ce patrimoine, mettre en conformité les installations d’électricité, d’eau et de chauffage, et d’autre part pour apporter des améliorations sans toucher à l’authenticité des lieux. C’est ainsi qu’un ascenseur relie six niveaux et permet aux personnes à mobilité réduite d’y accéder. La salle dite «Renaissance», en raison de ses décors, est le cœur du bâtiment. Des parquets magnifiques s’offrent au regard des visiteurs avant qu’ils ne se laissent impres-sionner par la vue qui se dégage des fenêtres sur le vignoble et le Léman. Une salle pour réunion ou exposition, après consolidation de la poutraison, a été créée dans les combles avec charpente apparente. Le mobilier d’origine exposé est certes un peu hétéroclite, mais il représente bien l’art de vivre d’une famille bourgeoise du début du XXe siècle et doit son charme à son lien avec ceux qui avaient vécu dans la maison.
Le musée sera ouvert au printemps 2016, après qu’objets et meubles auront retrouvé leur place. Initialement estimé à Fr. 800’000.– le montant de la restauration est à l’heure actuelle de Fr. 1’800’000.– couverts par le capital du legs initial, la commune alors de Grandvaux, des subventions fédérales et cantonales, la Loterie Romande, l’ECA, la Confrérie des Bourgeois vaudois et divers clubs de services ou fondations.

Salles à disposition
C’est un lieu de rêve pour des anniversaires, mariages, diplômes de fin d’études, réceptions d’entreprises ou d’associations.
Que ce soit au pressoir, dans la salle Renaissance ou encore dans la nouvelle salle d’étude et de séminaires équipée d’un matériel audiovisuel de la dernière génération, la capacité d’accueil permet de recevoir jusqu’à 60 personnes par salle pour des banquets, voire 80 personnes pour des apéritifs. Quant au magni-fique jardin situé face au lac sur deux terrasses, il peut accueillir jusqu’à 150 personnes pour un apéritif ou un cocktail dînatoire.
Pour les repas et les apéritifs, la personne de contact peut vous recommander un certain nombre de traiteurs et de vignerons qui connaissent la maison et peuvent vous organiser des soirées clé en main.
Sur demande, la Fondation vous organise volontiers une visite en petits groupes qui vous fera découvrir le mobilier et certains objets qui ont accompagné la vie de la famille Buttin-de-Loës. Vous hésitez encore, alors consultez le site www.buttin-de-loes.ch qui, par sa lecture et les photos présentées, vous séduira et vous aidera à prendre votre décision.