Image d’antan…

La borne

Gérard Bourquenoud | C’est dans une ferme de Bundtels, hameau de Schmitten, district de la Singine, que se trouvait dans les années 1920 à 1955, cette borne fort bien entretenue pour fumer les jambons, les pans de lard et les saucissons. Pour ce faire, il y avait un potager à bois qui, à chaque préparation des repas de la famille paysanne, dégageait la fumée nécessaire à la viande suspendue au-dessus de l’âtre. Vu la grandeur de la borne, du feu était nécessaire  toute la journée durant l’hiver. En complément du potager, il y avait également la fumée du fourneau en molasse qui était chauffé au bois. J’ai en souvenir la ferme paternelle de mon père, où ses parents et la famille prenaient leurs repas dans le grand local de la borne qui faisait office de cuisine. La température ne dépassait que rarement les 15°, ce qui obligeait tout un chacun à porter un pull bien chaud à table. La borne était également animée durant tout l’été par des hirondelles de cheminée qui construisaient leur nid dans les angles, sans salir la viande, ni la toucher. Des anciens prétendaient que ces mascottes étaient des porte-bonheur. Et pour qu’elles  puissent vivre une belle saison estivale chez nous, le propriétaire de la ferme se devait de laisser le couvercle de la borne en partie ouvert jour et nuit, afin que ces volatiles au chant mélodieux puissent nourrir leurs oisillons la journée et y passer la nuit. Une animation qui était fort appréciée par la famille paysanne.