« Félicité » – Mère Courage d’aujourdhui

« Félicité », fiction/drame d’Alain Gomis

Colette Ramsauer  |  A Kinshasa, Félicité (Véronique Beya Mputu) femme fière et libre, se bat afin d’éviter une amputation de la jambe à son fils accidenté, Samo (Gaetan Claudia). Le film, Grand Prix du Jury à la Berlinale 2017, dénonce l’injustice du non accès aux soins pour une partie de la population. Le réalisateur s’inspire d’un cas semblable vécu dans sa famille au Sénégal. Alain Gomis, avec Andalucia, 2008, Aujourd’hui, 2013, suivait déjà le parcours de ceux qui veulent s’en sortir coûte que coûte. Il nous plonge dans l’ambiance de la vie nocturne de Kinshasa, investissant un bar où Félicité chante la nuit pour subvenir à sa vie de mère célibataire. Le cinéaste  installe sa caméra dans un centre hospitalier pour les  défavorisés et  suit la relation libre – peu courante dans ce pays – de Félicité avec son ami Tabu (Papi Mpaka). Dans le chaos urbain, il emprunte des plages de sérénité à la nature ou à un concert de musique symphonique. Touches d’humour, chants et musiques traditionnels mixés à l’électro, avec l’orchestre Kasaï Allstars, assaisonnent à merveille un fait brûlant d’actualité.

Félicité d’Alain Gomis, fiction/drame – Congo, 2017, vo st, 123’
Avec Véronique Beya Mputu,Papi Mpaka et Gaetan Claudia

Au cinéma de Chexbres les 24 et 25 octobre à 20h30