Gagnants du concours photos 2020

Station ornithologique de Sempach

Grand vainqueur
Atmosphère unique pour cette photo d’un tétras lyre paradant au lever du soleil; c’est le grand vainqueur du concours photos 2020
de la Station ornithologique suisse. Le cliché a été pris à l’aide d’un déclencheur à distance et d’un objectif grand angle

Vogelwarte-Sempach | L’édition 2020 du concours photos de la Station ornithologique suisse est un succès: 700 photographes naturalistes issus de 28 pays ont envoyé un total de près de 9000 clichés. Celui, saisissant, d’un tétras lyre paradant sur fond de soleil levant a été élu gagnant. Ces incroyables photos d’oiseaux mettent à l’honneur la beauté et la diversité de nos amis à plumes. Près de 9000 photos ont été envoyées à la Station ornithologique dans le cadre du concours photo 2020, dans les catégories « Général », « Emotion », « Action » et « Jeunesse ». Le concours était organisé en collaboration avec notre partenaire principal Canon (Suisse) SA, et Sony Europe BV, Panasonic Europe GmbH et Olympus Suisse SA, partenaires de catégorie. Un jury de professionnels a désigné les gagnants. Le grand vainqueur de cette année est le Suisse Levi Fitze, et son image d’un tétras lyre en parade devant le lever du soleil. Cette photo spectaculaire a été prise avec un déclencheur à distance, les tétras lyres étant très sensibles aux dérangements. Le jury a été conquis: « Ce cliché à l’atmosphère unique, saisissant un tétras lyre exactement au bon moment et au bon endroit, est exceptionnel », s’enthousiasme Martin Wieser, représentant de Canon et membre du jury. Andi Hofstetter, photographe naturaliste, explique: « La lumière est très particulière, et il a fallu une certaine préparation pour
capturer ce moment parfait. »
A cela s’ajoute qu’il est rare de recevoir des prises de vue grand angle de tétras lyres. Il est par ailleurs réjouissant qu’avec Levi Fitze, ce soit non seulement un photographe suisse, mais un jeune candidat, qui ait remporté la première place d’un concours d’envergure européenne. La qualité des images soumises cette année était particulièrement élevée, et la décision n’a pas été facile pour le jury. Dans la catégorie « Jeunesse », ouverte aux participants de moins de 18 ans, c’est Antoine Lavorel qui l’a emporté. Son portrait d’un pluvier guignard a séduit, avec sa lumière superbement composée et un beau centrage de l’oiseau devant le soleil levant. Le gagnant de la catégorie « Action » est le cincle plongeur de Claudio Comi, qui surgit d’une chute d’eau en se dirigeant droit vers le photographe. « Ce n’est pas facile de mettre en scène parfaitement un instant aussi bref », dit Stéphane Bruchez, représentant au sein du jury de l’Association suisse des photographes et cinéastes naturalistes. C’est aussi un défi technique de montrer aussi clairement l’oiseau malgré toutes les gouttes d’eau et le fort contraste.

1er, catégorie « Emotion »
Le jeu subtil entre lumière dorée et ombres noires fait apparaître cette bergeronnette grise à la fois abstraite et harmonieuse
1er, catégorie « Action »
Claudio Comi a saisi ce cincle plongeur juste au moment où il traversait la chute d’eau
1er, catégorie « Général »
Ce milan royal posé sur une branche sèche apparaît dans une lumière
parfaite et capte ainsi le regard
1er, catégorie « Jeunesse »
Le portrait d’un pluvier guignard devant le soleil levant parfaitement centré