Forel (Lavaux) – Silence, on tourne !

Découvrez le prochain spectacle du chœur d’hommes

Le chœur d’hommes L’Avenir de Forel (Lavaux) vous invite à réserver vos places pour son prochain spectacle théâtro-choral «Silence, on tourne!» qui sera joué 6 fois du 25 janvier au 8 février.

Mathieu Janin | Cette comédie des dramaturges français Patrick Haudecœur et Gérald Sibleyras, mise en scène par Viviane Bonelli, a décroché une nomination dans le cadre du prix Molière de la comédie en 2017. Après le succès de «Thé à la menthe ou t’es citron» (Molière de la meilleure pièce comique en 2011), le talentueux Patrick Haudecœur a écrit une comédie tout aussi délirante. Le décor? Un plateau de cinéma, spectacle de toutes les vanités. Plus préoccupés par leurs problèmes personnels que par le film, les membres de l’équipe enchaînent les quiproquos avec la complicité du public, invité à jouer les figurants. Ponctué d’interventions musicales, le spectacle du tourbillon de ce tournage où rien ne se passe comme prévu est savoureux. 

L’intrigue

L’histoire tourne autour des déboires d’une équipe de tournage d’un film. Entre un vieux réalisateur amoureux de sa jeune comédienne, un producteur sans un sou dépendant de sa femme, un assistant-réalisateur perdu dans tout ce bazar, et tout un tas d’autres personnages plus hilarants les uns que les autres, ce spectacle promet de faire rire.

La mise en scène

L’auteur de la pièce nous livre ici une comédie complètement décalée, pour ne pas dire déjantée. Pour autant, l’ensemble est d’une grande qualité comique. Le comique de répétition est bien présent. L’autre qualité de cette pièce réside dans le jeu des acteurs. L’intensité comique de la pièce monte en puissance au fil du temps pour se terminer en apothéose. Les répliques bien senties sont accompagnées par une mise en scène brillante, avec des gags bien placés et inattendus. Cette pièce est donc aussi drôle par les dialogues que par le comique de situation. L’image du texte, la mise en scène est plutôt classique mais avec des pointes d’excentricité et de décalage. Les personnages se renvoient la balle et tournent autour du pot, chacun a un but, chacun a quelque chose à cacher et tout sera découvert au fur et à mesure de l’acte II. L’acte III, servant ici d’épilogue, est un final explosif. On y mêle la destinée des personnages à du chant choral et à une chorégraphie enflammée. 

Un programme choral exclusif qui rappelle les beaux jours de la variété française

Sans dévoiler la totalité du programme choral choisi citons quelques chants sélectionnés cette année par la commission musicale comprennent des pièces spécialement harmonisées pour l’occasion par le compositeur Rui dos Reis, dont les célèbres «Couleur menthe à l’eau» d’Eddy Mitchell, «A l’enseigne de la fille sans cœur» de Jean Villard-Gilles, «Soon and very soon» d’Andreae Crouch, «Il faudra leur dire» de Francis Cabrel, «Il changeait la vie» de Jean-Jacques Goldman, «Elle a les yeux revolver» de Marc Lavoine, sans oublier «Attention Mesdames et Messieurs» de Michel Fugain. Comme les années précédentes, le chœur sera accompagné au piano par Rui dos Reis et dirigé par Frédéric Verbrugge. La première partie du spectacle sera également assurée par le chœur d’enfants Les Croc’Notes – la startup de l’Avenir – sous la direction d’Elvira Sonnay avec 7 chants variés et 3 chœurs d’ensemble avec les chanteurs de L’Avenir. 

Restauration sur place

Pour mêler agréablement divertissement et gastronomie locale, les spectateurs pourront également se restaurer au sous-sol, avant et après le spectacle dans «La Taverne» tenue par le chef forellois René Chaubert et son équipe et déguster, selon la soirée choisie: du jambon avec gratin dauphinois et salade ou de la saucisse à rôtir avec pommes mousseline et salade, ou du ragoût de bœuf, riz, salade. A moins qu’ils ne préfèrent de la petite restauration à la carte sous forme de vol-au-vent, d’escargots, de foie gras avec toasts, croque-monsieur, soupe à la courge, salade verte et comme douceurs des tartes à la crème, aux fruits ou au vin cuit…