Engagement bénévole, nouveau journal et modification de règlement

Mathieu Janin  |  Convoqué en session extraordinaire à Belmont les 4 et 5 mars, le Synode de l’EERV a valorisé l’engagement bénévole de ses membres laïcs en formalisant leurs ministères dans son règlement. Il a également approuvé la création du nouveau journal romand Réformés qui devrait remplacer le journal bonne nouvelle dès le mois d’octobre, moyennant l’accord des trois autres Eglises réformées impliquées dans ce projet. Il a aussi débuté les travaux de modification de son Règlement ecclésiastique en matière de ressources humaines.

Ministère des laïcs
Les délégués ont approuvé, en première lecture, l’inscription dans le règlement de la reconnaissance des ministères des laïcs pour valoriser l’engagement bénévole de ses membres. Désormais, ses sacristains, visiteurs, catéchètes, … la liste n’est pas exhaustive, sont réglementairement reconnus pour leur engagement. Cette adjonction vient souligner formellement la reconnaissance de l’Eglise envers les nombreuses personnes qui exercent des ministères laïcs en son sein.

Journal réformé romand
Les délégués au Synode ont ratifié la charte rédactionnelle du nouveau journal romand Réformés. Deuxième Eglise après celle de Berne-Jura à plébisciter ce projet, le oui vaudois reflète la pertinence de ce nouveau média pour renforcer l’identité réformée et en témoigner positivement dans toute la Suisse francophone. Le titre «Réformés» a pour objectif de faire rayonner les valeurs du protestantisme, d’en augmenter la visibilité et de contribuer à la mission de l’Eglise à un plus large niveau qu’aujourd’hui. Réformés bénéficiera, par rapport à bonne nouvelle, d’une équipe rédactionnelle renforcée. Sa charte rédactionnelle, adoptée par le Synode, permettra simultanément de continuer à toucher un large public et de mieux affirmer les convictions des réformés que c’est possible aujourd’hui. Le Synode a nommé cinq délégués (les cinq autres délégués vaudois sont désignés par le Conseil synodal) sur les dix membres que comptera la délégation vaudoise au sein du collège de 25 membres de l’Assemblée des associée  de «CER Médias réformés Sàrl», la nouvelle société éditrice à créer. Le Synode a demandé au Conseil synodal de prendre toutes les mesures nécessaires pour que le passage du journal bonne nouvelle au journal Réformés se fasse dans les meilleures conditions. Sous les applaudissements des délégués, le Conseil synodal, par la bouche de Line Dépraz, a exprimé ses félicitations pour ces décisions et a remercié les délégués de leur confiance. Sous réserve de l’accord des Synodes neuchâtelois et genevois d’ici à fin mars, la nouvelle société éditrice du journal Réformés tiendra son assemblée constitutive le 25 avril prochain.

Gestion des ressources humaines
Le Synode a débuté les travaux réglementaires d’amélioration des procédures de gestion des ressources humaines de l’Eglise. A l’instar des sessions précédentes, le débat a été très nourri. Il a permis à certains délégués d’exprimer leurs craintes concernant la marge de manœuvre des employés de l’Eglise réformée vaudoise face aux décisions de leur employeur. D’autres délégués ont exprimé la crainte de l’émergence d’une inflation réglementaire directement liée au nombre d’amendements déposés. Pour l’heure, le parlement de l’Eglise a décidé en première lecture de caler les devoirs de l’employeur et de l’employé à ceux définis dans la LPers; surtout, il a choisi de privilégier la médiation pour surmonter les désaccords avant que l’Office des Ressources humaines ait à prononcer des décisions. Le statut de ces décisions et les compétences de la commission de traitement des litiges seront définis lors d’une séance supplémentaire prévue fin avril.

Le but de ce travail réglementaire, qui continuera lors d’une séance supplémentaire, vise à favoriser la confiance et la sérénité au sein de l’institution. La date de cette prochaine séance sera communiquée ultérieurement.