Echos de l’assemblée d’automne de la paroisse du Jorat

Martine Thonney  |  C’est à 20h15 précises que le président François Guignet, de Servion, a déclaré ouverte cette assemblée le 23 novembre dernier. Dans la jolie salle boisée mise à disposition par la commune de Ropraz, le diacre Bertrand Quartier a introduit la soirée par un court instant de méditation. Puis l’ordre du jour a été adopté par les quelque quarante personnes ayant fait le déplacement. Il est habituel d’avoir la visite d’un conseiller de la région «Broye» et c’est Gilbert Marion qui a salué l’assemblée et a dit sa joie d’être dans une paroisse en bonne santé. Le budget 2017, commenté par Marylène Chappuis, a été adopté. Vint ensuite la présentation d’une nouvelle conseillère de paroisse, Flore Lafaye de Michaux habitant à Carrouge. Elle rejoint le Conseil et est accueillie avec joie. Plusieurs sujets furent abordés et ont donné lieu à des discussions. Je n’en citerai que quelques-uns qui peuvent intéresser les lecteurs – protestants ou non – de ce journal.  Le 25 décembre, un dîner de Noël aura lieu à la salle de paroisse dès 12h30. L’apéro sera servi après le culte. Préparé par quelques membres, ce repas gratuit et interconfessionnel se veut chaleureux pour rassembler les personnes seules en ce jour de fête. Le transport est assuré. Dites-le autour de vous car c’est une première et il en faut toujours une! L’inscription se fait jusqu’au 21 décembre (021 907 95 91 ou 079 220 58 90 ou chez Claire-Lise Chollet à Vucherens). Dans quelques villages de la paroisse, il est coutumier que des laïcs visitent les jubilaires de 80, 85 ou 95 ans. Pour les 90 ans, la visite est orchestrée par la commune avec un ministre si souhaité. La protection des données ayant frappé, il ne sera plus possible, dès 2017, d’envisager ce moment sympa qui permettait de refaire le monde, de se rappeler de beaux moments ou de parler de projets. Le Contrôle des habitants n’est plus autorisé à communiquer. La paroisse va chercher d’autres moyens pour ne pas rompre le lien social dans nos villages qui risquent hélas, trop souvent, de ressembler à des cités-dortoirs. A Montpreveyres, un gîte pour pèlerins du chemin de St-Jacques est en gestation. Des plans ont été élaborés. Si des personnes sont intéressées à faire partie d’un groupe de travail (recherches de fonds, entrepreneur…), elles peuvent s’adresser à M. Quartier, qui habite à la cure du village. Le gîte serait situé au-dessus de la salle du Tilleul. La chapelle de Servion a été mise à disposition pour le culte de l’enfance et la Municipalité a autorisé un aménagement adéquat; elle en est remerciée. D’autres groupes d’enfants se rassemblent dans d’autres lieux de la paroisse et c’est essentiel. Une course d’un jour ou une journée familiale? Des participants pensent qu’il faudrait supprimer le «ou» et le remplacer par un «et»… Une réflexion sera conduite. Le municipal des lieux, M. Garofalo, transmet les salutations de la Municipalité; il s’est félicité d’avoir entretenu des relations cordiales avec la paroisse durant son mandat qui va se terminer et invite chacun à faire honneur à la collation préparée. Le président clôt l’assemblée et la suite ne fait pas partie du compte-rendu…