Des instants de bonheur quand même !

Monique Misiego | Un après-midi ensoleillé, je me rends au self-service de fruits et légumes où j’ai mes habitudes. Cinq personnes attendent devant moi. Je garde mes distances et me mets dans la file. Arrive une maman avec une petite fille d’environ 2 ans – 2 ans et demi. A peine sortie de la voiture, cette petite fille, ayant sûrement détecté mon côté « grand-maman gâteuse », se précipite vers moi et se met à me raconter qu’elle vient chercher des carottes. Sa maman, amusée, lui rappelle qu’elle ne doit pas aller tout près des gens. Nous échangeons quelques mots et elle se dirige vers les poules pour faire diversion et tenter de garder les distances. Je vais m’assoir sur un banc qui vient de se libérer. La maman, enceinte, revient à ce moment-là avec sa petite fille et un livre. Je lui propose le banc et vais m’asseoir sur une chaise à quelques mètres de là. Les deux s’installent sur le banc et c’est là que la petite fille m’interpelle :

― Hé, viens, y a encore de la place.

Elle tapote le banc et enlève sa lolette pour mieux se faire comprendre.

― Mais viens, y a de la place, on va lire une histoire.

― Hé, mais viens !!!!!! tu peux venir !!!!

J’en avais les larmes aux yeux et la gorge nouée. Sa maman lui explique à nouveau qu’on doit rester à distance et je lui dis que j’écoute l’histoire depuis ma chaise et que j’entends très bien. C’est tout simple, mais cette petite fille qui s’appelle Manon, a embelli ma journée. Qu’elle en soit ici remerciée.

Sachons repérer un petit bonheur pour chaque jour, un geste, une parole, un oiseau, une fleur… Prenez soin de vous et de vos proches