L’AS Haute-Broye se qualifie face au FC Matran

A la fin, c’est l’AS Haute Broye qui gagne 5-3

Joseph Patrice Meyong | Après un suspense à couper le souffle, au bout d’une soirée riche en rebondissements, Joseph Besnier d’un coup de tête, met KO le FC Matran en inscrivant le cinquième but de l’ASHB,suite à un centre millimétré de Dylan Visinand. Cette fois le FC Matran ne se relèvera plus. L’ASHB passe au tour suivant.

Le match du premier tour préliminaire de la Coupe suisse 2020-2021 opposant le FC Matran à l’AS Haute Broye, le samedi 15 août dernier, a donné lieu à un spectacle inoubliable. Digne d’un match de coupe opposant deux équipes d’un excellent niveau, les protagonistes ont offert aux trois cents spectateurs qui se sont donnés rendez-vous au stade de Matran, une soirée de football total rivalisant avec celles de la ligue des champions. Entre des buts spectaculaires, et des retournements de situations, le scénario fut épique. L’épilogue, comme une seconde nature pour cette compétition fut, qu’à la fin, c’est l’AS Haute Broye qui gagne. La marche vers la victoire commença à Oron à 9h du matin. Avec à sa tête Ludovic Vauthy et Etienne Chamot, deux des trois coprésidents de l’AS Haute Broye, un groupe de porte-drapeau transporta à la marche, l’étendard de l’« AS » d’Oron au stade de Matran. Arrivé vers 19h au stade, le fan zone des « jaunes et noirs » affichait complet. Mesure restrictive anti Covid-19 oblige, l’AS Haute Broye n’avait que quarante places disponibles pour ses supporteurs. Ce qui n’empêcha pas un autre groupe de supporters de s’installer à l’extérieur des grilles pour donner de la voix. Dès 20 heures précises, les adversaires ne s’accordèrent aucun round d’observation, l’arbitre non plus. Dès la quatrième minute, le central infligea un carton jaune au numéro six du FC Matran, Manuel Thurnherr pour comportement anti-sportif. Une minute plus tard les visiteurs ouvraient le score grâce à une tête plongeante de Grégoire Vaccoro. Le chassé-croisé débuta. Après avoir concédé deux occasions coup sur coup, les locaux posèrent le pied sur le ballon et rééquilibrèrent les débats. Ce qui porta ses fruits vers la fin de la première mi-temps. Le numéro neuf du FC Matran, Tiago Freitas égalisa grâce à un magnifique retourné acrobatique à la trente-huitième minute. La réplique était à la hauteur de l’attaque et ça ne faisait que commencer. La mi-temps ne calma pas les ardeurs des deux équipes, au contraire. Au retour de la pause, le FC Matran sembla plus à son aise et prit le contrôle au milieu du terrain, donc, le contrôle du jeu. Des ressorties limpides du ballon au pied du gardien, en passant par le milieu de terrain, afin de procéder par des attaques placées devint l’orientation du jeu des locaux. Les jaunes, quant à eux, procédèrent par contre en misant sur la technique et la rapidité de ses attaquants. Les assauts répétés de Cyril Dufey finirent par être concluants. A la 80e minute les jaunes et noirs reprirent l’avance grâce à une frappe croisée, du très remuant Cyril Dufey, déviée par un défenseur au fond de ses propres filets. La réponse du berger à la bergère arriva cinq minutes plus tard, suite à la transformation d’un pénalty causé par un tacle sec d’un défenseur de l’AS Haute Broye. Le coaching des deux entraîneurs ajouta du dynamisme à cette fin de rencontre. A la 88e minute, Dylan Visinand reprit de volée un centre venant du côté droit, le gardien adverse est battu, c’est l’euphorie du côté des visiteurs. La victoire semblait être acquise d’autant plus qu’ils jouaient à 11 contre 10, suite à une expulsion d’un joueur du FC Matran. L’arbitre signala quatre minutes de temps additionnels, mais les locaux ne baissèrent toujours pas les bras. A la 94e minute, le FC Matran obtint un corner. Exécuté en force de gauche vers la droite, les locaux signèrent leur troisième égalisation de la soirée. Les deux équipes se retrouvèrent aux prolongations, la soirée était loin d’être terminée. La rencontre changea totalement de physionomie durant ces prolongations. Grâce au coaching du technicien de l’« AS », de la profondeur de son banc de touche et la supériorité numérique, les visiteurs affichèrent plus de fraicheur. Ils multiplièrent des offensives plusieurs fois repoussées par le portier de Matran, Nzinga Kalukemba. A la 16e des prolongations, Joseph Besnier donna une nouvelle avance aux visiteurs grâce à une frappe puissante. Il récidiva deux minutes plus tard grâce à une tête placée à la lucarne opposée du portier fribourgeois. Le 3-5 vint mettre un terme à toutes les dernières tentatives de réponse des locaux. Ils furent courageux et vaillants, mais le samedi 15 août, l’histoire ne changea pas de sens. A Matran, l’AS Haute Broye ne perd pas. Le coup de sifflet final de l’arbitre central vint consacrer une victoire qui avait commencé par une marche dès neuf heures du matin. Dans un fair-play exemplaire, les deux équipes se quittèrent en se saluant, tout en remerciant le trio arbitral pour la bonne gestion du match. Les ovations du public satisfait furent à la hauteur de la qualité du spectacle. Par cette qualification, l’AS Haute Broye a envoyé un message fort aux prochains adversaires : « On ne fait que passer ».

L’équipe des marcheurs qui ont fait plus de 41 km à pied
avec l’étendard de l’ASHB