Consommation annuelle pour 720 ménages

Jean-Pierre Lambelet | Le samedi 12 septembre, Romande Energie a ouvert la porte (car il n’y en a qu’une) donnant accès à la nouvelle turbine Pelton permettant de produire 2,6 millions de kilowattheures par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’environ 720 ménages, ce qui correspond à près de la moitié des ménages des communes de Chexbres, Puidoux et Rivaz, sur le territoire desquelles se situe la centrale.
Il existait une petite centrale hydraulique installée dans les anciens moulins de Rivaz que Romande Energie a reprise en 2002 et qui produisait 7 fois moins d’électricité.
Fortement impliquée en faveur du développement de la production reposant sur les énergies renouvelables, Romande Energie s’est engagée à développer le potentiel de cette centrale en déplaçant la prise d’eau beaucoup plus haut pour créer une chute de 183 m. contre 63 m. auparavant, ce qui augmente considérablement la pression sur une turbine.
Entre 2009 et 2011, c’est la réalisation des études d’impact et la mise à l’enquête publique.
En 2012, c’est l’octroi du permis de construire et le début des travaux et au début 2014 la mise en service de la nouvelle centrale.
Le plus grand défi était de construire une conduite partant de Chexbres où se situe la nouvelle prise d’eau en respectant le paysage inscrit au Patrimoine de l’Unesco.
Grâce à une technique innovante permettant un forage dirigé sous-terrain sur une longueur de 860 m. en partant des bords du lac Léman, la conduite forcée de 50 cm. de diamètre est ainsi enterrée sur presque tout son tracé long de 940 m.
Les 8,1 millions de la construction ont été financés intégralement par Romande Energie et sont en ligne avec la stratégie de l’entreprise que se fait fort d’accroître sa production d’électricité en s’appuyant sur les énergies renouvelables hydraulique, solaire, biomasse, éolien et géothermie.
Le 7 septembre dernier a eu lieu la cérémonie officielle manifestant la fin des travaux en présence de Pierre-Alain Urech – directeur général de Romande Energie – de Georges Locher – responsable du patrimoine de production de Romande Energie, de Laurent Balsiger – directeur au département du territoire et de l’environnement et des autorités locales de Puidoux, Chexbres et Rivaz.
Comme Romande Energie avait déposé un prospectus informant les habitants de la région de cette journée portes ouvertes, c’est un public nombreux qui a visité la nouvelle centrale qui était au repos, car le niveau d’eau du Forestay ne permettait pas d’en prélever une quantité suffisante pour la faire tourner…! En effet, il faut respecter un débit minimum du ruisseau pour la sauvegarde de la faune.