Changement à la tête du district

JPG | Ce sont des paroles que Jean-François Croset, préfet du district de Lavaux-Oron, aura souvent entendues depuis que son départ a été rendu public en septembre.
Dès aujourd’hui 1er octobre, son siège culliéran sera occupé par Marc-Etienne Piot, qui a été désigné par le Conseil d’Etat dans sa séance du 16 septembre dernier comme Préfet ad intérim. Celui-là est rompu à l’exercice de cette tâche puisqu’il l’a exercée à la tête du district d’Echallens de 1995 à 2007 et du Gros-de-Vaud de 2008 au 31 mars 2013, date à laquelle il a fait valoir son droit à la retraite.

Revenons sur le parcours du préfet sortant
Jean-François Croset a été nommé à la tête du district de Lavaux-Oron dès sa création en 2008. Il succédait ainsi à Florence Siegrist, préfète du district de Lavaux, et à Sylviane Klein, préfète du district d’Oron. Né le 6 février 1957, Jean-François Croset a commencé sa carrière professionnelle en qualité de juriste à la Caisse cantonale vaudoise de compensation AVS, puis auprès de la Fédération rurale vaudoise. Dès l’obtention de son brevet d’avocat en 1990, il a été l’associé d’une importante étude de la place lausannoise, jusqu’à sa nomination en qualité de préfet. Déjà très engagé dans la vie communautaire, il a continué de l’être en sa qualité de lieutenant du Conseil d’Etat, siégeant au sein de nombreuses commissions ou associations de Lavaux ou du canton; il était également président du Corps préfectoral, poste qui sera aussi à repourvoir.

Pourquoi quitter ce magnifique district pour la capitale?
Jean-François Croset a été nommé secrétaire général du Département des institutions et de la sécurité, dirigé par Béatrice Métraux, conseillère d’Etat. Il a saisi cette opportunité résultant du poste devenu libre par la démission de la titulaire en mai dernier. Son expérience en matière judiciaire et des rouages communal et cantonal est sans aucun doute un  atout de valeur pour les défis qui l’attendent.