Chexbres: exercices comptables plus équilibrés à l’avenir

Jean-Pierre Lambelet  |  C’est devant une assemblée presque au complet que le président Gilles De Joffrey a ouvert la séance à 18h soit assez tôt pour garder suffisamment de temps pour l’habituel repas de fin d’année. Le budget 2018 représentait le principal objet de la soirée et le collège municipal sut renseigner les différents intervenants sur des points particuliers. Il faut dire que ce budget 2018 a meilleure façon que celui de 2017 qui prévoyait un déficit de Fr. 1’167’000.- Pour 2018, avec Fr. 12’799’300.- de charges contre Fr. 12’207’300.- de revenus, le déficit est ramené à Fr. 592’000.- L’augmentation de 5 pts d’impôts passant le taux de 64 à 69 déploie ses effets pour tendre vers des exercices comptables plus équilibrés dans les années à venir. La vente du pâturage de Crêt à Paux et de quelques parcelles de vignes pourrait donner un bol d’air frais dans les finances communales, mais pour l’instant ces deux objets sont toujours en dormance. Le bureau renseigne les conseillères et conseillers sur les dates 2018 et sur la nomination d’une commission ad hoc de 5 membres qui sera chargée de rapporter sur le projet de Plan partiel d’affectation (PPA) Bourg-Nord qui reviendra devant le Conseil en 2018. A ce sujet, le syndic Jean-Michel Conne a présenté le PPA Bourg-Nord revu et corrigé en tenant compte des remarques et des 334 oppositions déposées suite à la première présentation et la fin du délai d’enquête le 16 juilllet 2017. La municipalité rappelle que Bourg-Nord est un PPA. Il constitue dès lors, comme le définit l’article 43 de la LATC (Loi d’aménagement du territoire cantonal) l’élément de base pour la planification d’une portion de territoire d’une commune. Il règle donc à ce stade les usages et affectations de cette portion de territoire et non de manière définitive la forme, la couleur des bâtiments, ni de manière précise les pourcentages pour telle ou telle affectation. Une confusion a pu survenir dans le passé par le fait que, pour se «rendre compte» des pourtours du projet, la municipalité a partagé avec les parties prenantes des visuels qui pouvaient laisser croire que le projet était définitif jusque dans ses moindres détails. La vocation de tels visuels était uniquement de permettre aux uns et aux autres de se faire une idée plus précise et d’aucune manière de figer le débat qui pourra se dérouler après l’acceptation du PPA Bourg-Nord, lors de la phase de réalisation du projet architectural qui sera mis à l’enquête publique.

PPA Bourg-Nord – c’est quoi au juste ?

Plan de Zone en Vigueur

Le périmètre du PPA Bourg-Nord est régi actuellement par les dispositions du plan de zones de la commune de Chexbres daté de 1984 et modifié en 1993 de la façon suivante:

– les parcelles en aval bordant la place du Nord: zone village

– la parcelle communale en amont bordant le Boulevard: en zone de constructions et aménagement d’utilité publique.

La zone village est destinée à l’habitation, aux équipements collectifs et d’utilité publique, ainsi qu’aux activités en relation avec la viticulture ou l’économie locale ou régionale.

PPA projet

Le projet de PPA reprend les affectations autorisées dans la zone village du règlement communal et les étend à l’ensemble du périmètre du PPA. Les caractéristiques du PPA permettraient, si cela vient à être confirmé par le Conseil communal dans le cadre d’un projet de construction future :

– env. 30 petits logements d’utilité publique adaptés à des personnes à mobilité réduite,

– quelque 15 logements standards destinés prioritairement à des familles,

– des commerces de proximité en lien avec les aménagements du Boulevard,

– des activités professionnelles et de services (médecins et/ou dentiste p.ex.),

– un parking collectif souterrain,

– une place de jeu,

– une place de village,

– un nouvel emplacement pour l’administration communale.

Ce qui a été fait depuis la fin de l’enquête publique (juillet 2017)

La municipalité traite les différentes oppositions de manière personnelle l’une après l’autre. En marge de ce travail, il a été conduit 30 auditions qui ont permis de recueillir les griefs et d’identifier les questions que se posent les habitantes et habitants de Chexbres. Accompagnés d’un professionnel de l’urbanisme qui suit le dossier Bourg-Nord depuis ses débuts, les municipaux ont, entre le 27 septembre et le 30 novembre dernier, reçu l’ensemble des personnes qui le souhaitaient. Conformément à la législation en vigueur, chaque rencontre fait l’objet d’un procès-verbal que le secrétariat municipal adressera de manière personnalisée à chacun et chacune des personnes rencontrées. Ce travail devrait être finalisé courant février 2018.

Les principales modifications par rapport au 1er projet

L’ensemble des actions entreprises par la municipalité depuis fin juin de cette année a permis de favoriser l’échange et le dialogue entre les porteurs de projet et les opposants. Tout au long de ce processus, la municipalité a pu cerner avec plus de précision ce qui faisait réellement débat. Elle est aujourd’hui heureuse de pouvoir partager avec l’ensemble des parties prenantes les premières pistes d’améliorations du projet qui sont au nombre de quatre:

1. Un DDP (Droit distinct et permanent de superficie) est privilégié au lieu de la vente des terrains à un tiers. Ainsi l’acquéreur peut construire et exploiter les bâtiments sur le terrain qui reste propriété de la commune de Chexbres.

2. Réduction significative de la hauteur maximale des bâtiments d’environ 4 m.

3. Déménagement de l’administration. La municipalité reste persuadée que le déplacement des services de la commune dans un nouveau bâtiment est une opportunité qui permettrait de résoudre un certain nombre de défis, entre autres celui de l’absence de confidentialité lors de rendez-vous traitant de situation personnelle (selon un récent rapport du Service cantonal de la population) ou encore celui de l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

4. Divers autres éléments
– appartements adaptés
– circulation à double sens au Boulevard
– commerces et zones d’activités
– conservation de la zone verte et de l’aire de jeu pour les enfants.

Que va-t-il se passer au début de l’année 2018 ?

La municipalité va poser dans le courant de février des gabarits sur l’emplacement futur des bâtiments. Ainsi chacune et chacun pourra se faire une idée précise de l’emprise du projet sur le bâti actuel et le village de Chexbres pris dans son ensemble. Par ailleurs, la municipalité va proposer au Conseil communal de fixer une séance réservée en grande partie au projet PPA Bourg-Nord au printemps 2018.