Chapeau bas !

Téléthon 2018

Une manifestation qui voit toutes sortes d’initiatives se bousculer avec pour seule idée la récolte de fonds contre les maladies rares. Chaque année, ce rendez-vous s’illustre de différentes manières. Cette année, à Oron, nous devons toutefois souligner – et saluer – la témérité de l’entreprise. Sous la banderole Léman Running Tour, un nombre conséquent de coureurs ont décidé de faire le tour du lac Léman comme s’il s’agissait du lac de Bret… Sous le commandement des sapeurs-pompiers d’Oron-Jorat, l’organisation a été méticuleusement mise en place. Prise de contact et planification entre trois cantons et deux pays, ce ne fut certainement pas la moindre pour un corps de sapeurs-pompiers majoritairement bénévole. Ils se sont échinés sur ce projet pendant plusieurs années. Pour mémoire, le district Lavaux-Oron ne compte pas moins de quatre corps différents. Que penser si l’on y ajoute d’autres districts, quelques cantons… et un pays voisin ! Le marathon avait donc commencé bien avant ce jeudi passé à 18h15. Et ce n’est pas tout en termes de marathon. Cette épopée de 230 kilomètres représente plus de cinq fois la distance de la mythique course d’endurance. Une distance qui, sur le papier, ne représente finalement que le tour du lac, une broutille !… Ce que révèle finalement cet événement unique est à marquer au fer rouge dans nos mémoires. Il n’est pas seulement celui de la conscience d’une cause et le sens du défi qu’ont porté tous ces sapeurs-pompiers cette année. Cet esprit est permanent. Qu’il soit question de récupérer le chat de la mère Michel, de sauver des habitations des crues ou de protéger une ferme en flammes, nous pouvons compter sur ces «merveilleux fous courants». Dotés d’une humanité hors pair, il faut tout de même admettre qu’ils doivent avoir un grain ! Chapeau bas, c’t’équipe !