Aran-Villette – Un enfant du village fête ses 90 ans

Terrine, bouteilles et savoureuses douceurs pour Charles Gorjat

JPG | C’est dans la cave familiale à Aran que Charles Gorjat a tenu à recevoir la délégation municipale composée de Jean-Pierre Haenni, syndic, Jean-Paul Demierre, municipal et l’huissier Pierre-Alain Genton pour marquer ses 90 ans le 15 novembre 2019. Des vœux officiels ont été ainsi prononcés par le syndic alors que Vanessa Lagier, pasteure, apportait le salut de l’Eglise. Terrine, bouteilles et savoureuses douceurs lui ont été remises pour marquer ce bel âge. Très vite, ses souvenirs ont fusé, témoignant d’une mémoire remarquable remontant jusqu’à son enfance passée à Aran, le tout illustré par des photos jaunies par le temps. Il se souvient de l’époque où il n’y avait que deux voitures au village et deux téléphones. Est-il besoin de préciser qu’il n’était alors pas question de limitation de vitesse, de bouchons – exceptés ceux utilisés pour les bouteilles du cru – et ni d’antenne 5G! Il est parti dans le canton de Zurich durant un an puis s’est occupé du domaine viticole de 1945 à 2015, son père étant décédé en 1969. Il a suivi les cours de l’Ecole d’agriculture de Marcelin de 1947 à 1949, classe comprenant 40 élèves. S’il ne travaille plus la vigne actuellement, il a plaisir à cultiver son jardin. Son service militaire s’est déroulé dans les troupes cyclistes puis finalement à la cuisine. Sur le plan de la vie locale, il a été coach administratif du FC Vignoble, membre émérite du Sauvetage de Villette et chanteur au sein du chœur mixte d’Aran-Villette, aujourd’hui disparu. Il a œuvré plusieurs années au sein du Conseil communal de Villette, siégeant même aux côtés de son fils Bernard; durant trois ans il a occupé la charge de conseiller municipal. Toujours faisant appel à sa mémoire, il se souvient de l’année 1945 où les citoyens se pressaient au portillon du législatif communal puisqu’il y avait eu 114 candidats pour 45 membres, une vingtaine portant le patronyme Parisod… Cette reconnaissance officielle pour ce beau parcours de vie a été suivie par la réunion de famille le même soir avec les enfants et leur conjoint, petits-enfants et trois arrière-petits-enfants. Véritable mémoire vivante, le nouveau nonagénaire qui ne manque pas d’humour prend plaisir à retrouver ses amis et connaissance pour partager un bon verre de Villette, ce qui semble contribuer à le maintenir en pleine forme.

Photo de famille avec au centre, Charles Gorjat