«Ad Astra» – Plus près de toi mon père

«Ad Astra», fiction de James Gray

Colette Ramsauer  |  Heureuse année 2019 pour l’acteur Brad Pitt, 55 ans! Après le rôle de doubleur qu’il tient avec brio au côté de Leonardo DiCaprio dans Once Upon a Time, l’acteur américain enfile la combinaison spatiale pour un nouveau succès cinématographique. Il incarne Roy Mac Bride astronaute de la NASA, dans une aventure spatiale à la recherche d’éventuelles menaces nucléaires pour la planète Terre et de son père disparu dans la galaxie. Voyage époustouflant, vers Neptune en passant par la Lune et Mars. Suspense assuré!

Année 2120

Ejecté d’une station d’observation détruite par une surcharge venue de Neptune, le Major Roy miraculeusement vivant a pour mission de retrouver son père Clifford McBride (l’acteur Tommy Lee Jones) disparu depuis une vingtaine d’années lors d’une recherche de vie extraterrestre. Le vieil homme vivrait désormais l’esprit perturbé sur Neptune. Attention nous sommes en l’année 2120! La conquête de l’espace a fait son chemin. La Lune est peuplée de terriens, qui déjà se combattent.

Dialogues émouvants

Le courageux Roy Mac Bride et son équipe sont projetés pour un voyage époustouflant vers Neptune, transitant par la Lune et par Mars. Le film passe du spectaculaire de l’espace à l’intimisme des contacts humains dans le confinement des cockpits et des laboratoires. Alors que l’état mental du Major Roy est en constante évaluation psychologique, l’astronaute s’impatiente de revoir son géniteur «afin de se libérer de lui» dit-il. L’éternel combat du fils à la rencontre du père et inversement! Leurs dialogues d’autistes sont parfois émouvants. 

Là-haut dans les étoiles, l’humain ne change guère.  Questions posées autour de sa solitude son égoïsme, ses responsabilités. Son vœu le plus cher est de retourner d’où il vient. Maison.

«Ad Astra»
Fiction de James Gray, USA, 2019, vo st,  124’, Avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Ruth Negga

En compétition à la 76e Mostra de Venise 

Sortie le 18 septembre 2019