A la rencontre des gens d’ici :

Jessica à Puidoux

Georges Pop | « Lorsque j’étais petite j’étais entourée d’animaux : des petits rongeurs, des oiseaux et des poissons. A huit ans, mes parents m’ont offert une petite chienne. C’était une adorable Coton de Tuléar. Je me suis énormément attachée à elle. J’étais une enfant, mais ce fut une révélation, un vrai coup de foudre. J’ai alors décidé de consacrer ma vie aux chiens ».

Âgée aujourd’hui de 29 ans, Jessica Parra a réalisé son rêve de gamine : il y a un peu plus de deux ans, elle a fondé sa propre petite entreprise d’éducation canine et les clients n’ont guère tardé à se manifester, en dépit des contraintes sanitaires liées à la pandémie.

« J’ai naturellement suivi une formation. J’ai un CFC de gardienne d’animaux en chenil et en chatterie, ainsi qu’un diplôme d’instructeur canin. De plus, chaque année je fais des cours de perfectionnement », explique cette jeune femme souriante d’origine andalouse qui avoue aimer tous les chiens, quelle que soit leur race ou leur taille. Elle ajoute : « Avant de me mettre à mon compte, j’ai acquis de l’expérience en me consacrant bénévolement à l’instruction canine au Cyno club de Bussigny ».

L’idée de se mettre à son compte lui est venue après une rencontre qui lui a permis de louer un espace clôturé, du côté de Lausanne, pour se livrer à ses activités. Depuis, le travail ne manque pas : cours pour chiot, en présence ou non de son maître ; initiation aux parcours d’obstacles (agility) ; cours privés d’éducation, conseils à domicile sur la nourriture, les promenades, la sociabilisation, etc. « J’aime beaucoup travailler avec des chiens qui ont un potentiel de travail, comme les chiens d’eau », précise-t-elle (Ndlr, un chien d’eau est un chien de chasse élevé pour récupérer le gibier aquatique).

Jessica s’est installée à Puidoux-Village il y a quelques années. Les habitants du lieu voient souvent passer sa voiture bleue qui affiche sur ses portières la raison sociale de son entreprise, ses coordonnées, ainsi que son logo : une patte de chien. Ils l’aperçoivent parfois, elle aussi, promenant Abril, son inséparable chienne d’eau espagnole de 12 ans qui lui obéit au doigt et à l’œil à chaque douce injonction. « Puidoux-Village, c’est vraiment un endroit magnifique lorsqu’on a un chien, loin du trafic de la ville avec des beaux paysages et une campagne propice aux balades. Je m’y sens vraiment très bien ».

Des projets ? « Bien sûr ! Je rêve de pouvoir ouvrir une pension canine. Ça prendra sûrement du temps, mais j’espère que cela se fera un jour ». En attendant, Jessica a quelques bonnes adresses pour les propriétaires de chiens qui souhaitent placer leur animal pour les vacances et pour ceux qui sont à la recherche d’un salon de toilettage. Quand on aime les animaux, on finit toujours par rencontrer d’autres personnes qui partagent cette passion. 

Informations : www.courschiens.ch