S.D.I.S. au coeur de Lavaux, un exercice grandeur nature

Luc Grandsimon | C’est par la très belle après-midi ensoleillée du samedi 8 novembre que le S.D.I.S. Cœur de Lavaux a démontré toute son efficacité et son savoir-faire au cours d’un exercice d’intervention dans la commune de Chexbres. Le S.D.I.S. Cœur de Lavaux a été créé suite à un préavis municipal dans 7 communes en juin 2013.Le but était de fusionner les secteurs de lutte contre le feu de ces sept communes afin de gagner en efficacité. Les 7 communes sont les suivantes: Bourg-en-Lavaux, Chexbres, Forel, Puidoux, Rivaz, Savigny et St-Saphorin. Depuis le 1er janvier 2014, le corps des pompiers porte ce nom.

«J’ai le plaisir de vous accueillir pour l’exercice d’intervention annuel du SDIS Cœur de Lavaux»
Tout a commencé par ces quelques mots prononcés par le commandant Reini Bachmann, du S.D.I.S. Cœur de Lavaux lors de la partie officielle qui a précédé l’exercice d’intervention. Le commandant  Reini Bachmann a rappelé l’importance de la création du S.D.I.S. Cœur de Lavaux pour la sécurité des citoyens. Le quartier maître Daniel Pasche a aussi mentionné les effectifs lors de son discours: «Il y a 53 sapeurs pompiers au DPS (détachement de premiers secours), les 75 autres pompiers forment un DAP (détachement d’appui) dont 20 membres constituent le détachement d’appui hydraulique, stationné à Puidoux. Nous pouvons ajouter les 20 jeunes sapeurs pompiers composés de garçons et de filles qui deviendront titulaires à leurs 18 ans.» Le Q.M. Daniel Pasche a aussi ajouté le nombre d’interventions déjà réalisées cette année qui se sont toutes soldées sans exception par une réussite du S.D.I.S. Cœur de Lavaux, un total impressionnant de 87, dont la plus importante, un feu d’immeuble en avril dernier sur la commune de Savigny.

«Tous les officiers de service sont diplômés «Nouveaux animaux de compagnie»
C’est avec beaucoup d’humour que le Q.M. Daniel Pasche a rappelé aux invités que les sapeurs pompiers sauvent des personnes et des animaux. «Ils savent s’occuper de serpents et d’araignées venimeuses qui échappent à la vigilance de leurs propriétaires.» Il conclut son discours par la lecture d’une lettre de remerciements reçue d’un ancien élu de Cully suite à une intervention du S.D.I.S. Cœur de Cully. La partie officielle a enchaîné avec les discours de l’inspecteur de l’ECA Pascal Delessert et du président de la commission consultative du feu, représentant politique, le municipal de Bourg-en-Lavaux, Patrick Chollet. Ces discours étaient entrecoupés par des remises de galons des sapeurs pompiers. La rédaction en profite pour féliciter tous les jeunes promus. La partie officielle finie, l’exercice pouvait commencer…

«L’exercice d’aujourd’hui est une situation rare, car il y a peu d’interventions qui mobilisent 80 sapeurs pompiers»
L’ambiance était donnée par le commandant Reini Bachmann. «Notre but est de vous montrer le potentiel d’une telle structure comme le S.D.I.S. Cœur de Lavaux et surtout son utilité et sa précision.» La situation de départ est la suivante: Deux apprentis entrent dans le Garage de la Corniche, dans la commune de Chexbres, le samedi alors qu’il est fermé, pour venir y bricoler. A cause d’une mauvaise manipulation, une explosion retentit et donc un feu se déclenche.
«Nous avons voulu ajouter du piment aux sapeurs pompiers en réduisant le débit des bornes d’incendie à 500 l/min afin de les obliger à trouver une autre source d’eau qui sera la piscine municipale.» Nous sommes emmenés sur place afin d’être témoins de l’efficacité du S.D.I.S. Cœur de Lavaux. Tout l’exercice est parfaitement préparé. Les sapeurs du DAP, appuyés par l’APOL, commencent par mettre en place une déviation routière. Les autres sapeurs pompiers arrivent par petits nombres. Leur première tâche consiste à sauver les propriétaires du garage coincés sur la terrasse de celui-ci. Ceci fait, ils doivent maîtriser le feu (fictif) avant qu’il atteigne les pompes à essence. Avec une parfaite maîtrise et une organisation hors pair, les sapeurs pompiers passent de la position défensive à offensive face au feu grâce à l’eau de la piscine et aux efforts conjoints des lances d’eau. Tel un scénario d’un film catastrophe, le propriétaire craint qu’un des deux apprentis soit encore dans le bâtiment. Des porteurs d’appareils respiratoires sont envoyés afin de sauver le malheureux qui s’en sort avec de multiples blessures. L’exercice prend fin vers 16h avec un débriefing. En à peine 1h15, le S.D.I.S. Cœur de Lavaux a maîtrisé un feu devant les invités. Ce fut un très beau travail d’équipe. «Nous travaillons en étroite collaboration avec les S.D.I.S. Oron-Région, Ouest-Lavaux et Riviera, qui eux d’ailleurs nous ont mis à disposition leur camion-échelle de 30 mètres pour cet exercice» nous explique le commandant Reini Bachmann.
www.sdis-lavaux.ch