Les Eglises s’engagent en dehors de leurs murs

Gil. Colliard | A l’occasion du Carême, période allant du mercredi des Cendres au dimanche de Pâques, les Eglises de la région d’Oron, avec «Pain pour le Prochain» pour les protestants et «Action de Carême» pour les catholiques, œuvrent de manière œcuménique et proposent deux soupes de Carême, le mardi 3 mars à 18h30, avec une conférence de Martina Schmidt à 20h, et le samedi 14 mars à 12h, à la salle de paroisse catholique d’Oron. Toujours dans le même élan, samedi 14 mars, 200 roses seront vendues par les catéchumènes et les boulangeries d’Oron proposeront le pain du partage tout au long de ces 40 jours.
Moins pour nous, assez pour tous
«On trouve dans la Bible un proverbe qui dit: «Mieux vaut manger un plat de légumes préparé avec amour que la viande la plus savoureuse servie avec haine.» Manger un plat en bonne compagnie est évidemment bien plus agréable que faire ripaille avec des gens malhonnêtes. Toutefois, en bonne compagnie, la violence s’invite parfois à table, invisible, anonyme. Car l’injustice commence là où le bœuf des riches mange les légumes des pauvres», rappelle Olivier Rosselet, pasteur de la paroisse Oron-Palézieux, en citant le calendrier de Carême. «La campagne de Carême met le doigt sur nos habitudes de consommation alimentaire. La production agro-industrielle fait déborder nos assiettes. Laissons-nous inspirer par une «sobriété heureuse» afin de convier à table celles et ceux qui aujourd’hui en sont exclus», nous invite-t-il.

Mettre dans la marmite des pauvres les économies faites en réduisant notre assiette
Désireux de sensibiliser la population à la possibilité de diminuer notre consommation pour une meilleure distribution mondiale, le comité d’organisation, composé d’Olivier Rosselet, de l’abbé Gilles Bobe, de Verena Platel d’Oron-la-Ville, qui préparera la soupe du jardin, et de Yolande Nicolier, des Tavernes, qui se chargera de la soupe de chalet, entourés des catéchumènes, nous convie à partager une assiette de potage et quelques instants à la salle de la paroisse catholique d’Oron-la-Ville mardi soir 3 mars à 18h30 et samedi 14 mars à midi. Martina Schmidt, de «Pain pour le prochain», animera la soirée du 3 mars à 20h en expliquant le but de cette campagne de récolte de fonds qui servira pour des projets tels que le reboisement en Haïti pour éviter la désertification, le prêt de «microcrédits» pour la création de petites entreprises, l’aide aux petits paysans en Asie, Afrique, Amérique du Sud. Au final pour permettre là-bas aussi aux gens de manger, de retrouver leur dignité, un travail, des écoles pour les enfants, etc.

Le pain symbole du partage et les roses, emblème de l’amour
Pendant la période du Carême, le pain du partage sera vendu dans les boulangeries d’Oron-la-Ville. Bien reconnaissable à son petit drapeau, il est simplement majoré de 50 centimes qui sont reversés aux œuvres. Samedi 14 mars quelque 2000 roses seront vendues dans la Broye, dont 200 dans la paroisse d’Oron-Palézieux, par les catéchumènes reconnaissables à leurs gilets oranges marqués KT9, qui vous les proposeront dans les centres commerciaux ainsi qu’à la déchetterie de Palézieux. Le calendrier, recueil de recettes de vie, est disponible dans les églises et locaux paroissiaux.

La soupe de Carême est une belle occasion de se retrouver entre personnes sensibles au sort des autres moins bien lotis, mais aussi de réfléchir à l’incidence positive qui peut se répercuter en changeant notre mode de consommation.

Soupe de Carême
Salle de la paroisse catholique d’Oron-la-Ville
Mardi 3 mars à 18h30, soupe,
et conférence de Martina Schmidt de 20h à 21h
Samedi 14 mars 12h,
soupe de chalet
Samedi 14 mars, vente des roses, centres commerciaux et déchetterie de Palézieux