23 Octobre 2017
N°39 Du jeudi 19 octobre 2017 ● 67e année (N°3206)

Le caveau du Cœur d’Or à Chexbres fait peau neuve

L’association des Z’amis du Cœur d’Or s’est consacrée à perler une quinzaine de spectacles hors les murs du Caveau du Cœur d’Or de Chexbres
  • Ti’Kaniki, en concert au Caveau du Cœur d’Or le vendredi 15 avril à 21h

    Ti’Kaniki, en concert au Caveau du Cœur d’Or le vendredi 15 avril à 21h

  • Cie «De bleu de bleu»: Camille Larpin, Zoé Philipona, Line Chevalley, Franziska Scheffeldt

  • « Burlingue » avec Camille Larpin et Franziska Scheffeldt

  • Zoé Philipona et Line Chevalley Photos : © Nicolas De Grandi

Art & Culture

Serge Fontannaz  |  Il n’aura sans doute échappé à personne que ce premier trimestre 2016, l’association des Z’amis du Cœur d’Or s’est consacrée à perler une quinzaine de spectacles hors les murs du Caveau du Cœur d’Or de Chexbres. Une délocalisation joyeuse et festive, comme la presse en a peu à décrire, qui répondait à une volonté de l’Association de créer des synergies nouvelles avec les associations, vignerons et autres acteurs de la vie associative et culturelle régionale, mais pas que. Après plus de 500 spectacles donnés sous la voûte du Caveau du Cœur d’Or, ce dernier faisait peau neuve.
Durant plus de trois mois, artistes et spectateurs ont cédé la place aux membres de l’association et artisans qui ont mené un bal incessant pour livrer les installations nouvelles du caveau. Scène, son, lumière, bar, sol, mobilier… Si l’espace est toujours aussi charmant, il permettra dorénavant d’offrir au public comme aux artistes des conditions d’accueil correspondant mieux à l’usage intensif et pluridisciplinaire que commande une programmation pléthorique.

En attendant l’inauguration officielle…
Samedi 9 avril, aux environs de 21 heures, Romain Bovy, «Le tôlier», empreint d’une belle émotion, lançait le premier spectacle après rénovation du lieu. Un essuyage des plâtres tout en élégance, assuré par quatre jeunes femmes de la Compagnie «De bleu de bleu» qui présentaient deux textes du répertoire théâtral contemporain pour le plus grand plaisir de la soixantaine de spectateurs dont les séants inauguraient les nouvelles assises du Cœur d’Or.
Toutes anciennes élèves de l’école de théâtre d’Ariane Laramée, la Compagnie «De bleu de bleu»,  au même titre que la «Famille Reydeau», incarne de la plus belle manière cette proximité propice à la réalisation de projets qui s’est créée entre les différentes associations et projets qui gravitent autour du Caveau du Cœur d’Or. Cette soirée fut également l’occasion de suivre le fil des évolutions du travail de formation théâtrale d’Ariane. Chapeau bas !
D’un plateau, qui désormais surplombe la salle dans le bon sens de la voûte, Line Chevalley et Zoé Philipona donnaient «Le motif» de Guy Foissy, dans une mise en scène assurée par elles-mêmes. Pétillants et percutants dialogues entre introspections et confidences; la pièce met en scène une ravisseuse de la haute et une otage d’extraction modeste, laquelle peine à comprendre les tenants et les aboutissants  de son rapt. Line et Zoé ont distillé un théâtre sincère, dont le crescendo – bien géré – et la fraîcheur de jeu ont su préserver le suspense de la pièce jusque dans ses derniers instants.
La seconde partie de la soirée était assurée par Franziska Scheffeldt et Camille Larpin, lesquelles interprétaient «Burlingue» de Gérard Levoyer, un texte confrontant deux collègues de bureau à leurs solitudes respectives dans un huis clos au cours duquel les cicatrices se révèlent et les armures se fendent sous le poids de ce que l’on ne révèle ni ne prête à ses collègues.

Le nouveau Caveau largue les amarres…
Ainsi reprend la programmation du Caveau du Cœur d’Or, entre théâtre et musique, avec toujours l’envie de vous emmener très loin avec nous. Le vendredi 15 avril, nous voguerons vers La Réunion en compagnie du collectif lyonnais «Ti’Kaniki»… Ambiance Maloya à ne manquer sous aucun prétexte. On largue les amarres à 21 heures.

Tags